Subscribe RSS

Archive for the Category "2014 : Haïti – Iles vierges"

Découverte des BVI, 2e partie Apr 01

The Baths

Wow, quel endroit unique. D’immenses pierres érodées au fils du temps par le vent et la mer, atterries là comme une pluie de météorites sur la terre. C’est vraiment impressionnant et aussi vraiment très très beau.

BVI (179)BVI (181)BVI (62)BVI (241)BVI (239)

Des sentiers parcourent ces rochers, on s’y faufilent et dans l’eau se sont formés de belles piscines naturelles. Les enfants adorent et on en a plein les yeux!

BVI (191)BVI (194)BVI (195)BVI (182)BVI (228)BVI (197)BVI (204)BVI (212)BVI (221)BVI (219)BVI (224)BVI (226)

Vraiment, une visite à ne pas manquer! Nous repartons ensuite en direction du Gorda Sound toujours sur l’île de Virgen Gorda. La voile est superbe, on avance à 7 nœuds en tirant un long bord. La voile est tellement superbe et, comme on pointe sur l’île d’Anegada à 12 miles droit devant, on décide d’y aller! On reviendra sur le Gorda Sound plus tard!

BVI (66)

Deux heures de voile de pur délice pour s’y rendre! Et, cadeau de la mer, Catherine aperçoit une baleine! Pas son jet, mais bien une baleine qui sort son corps et se jette sur le dos dans un immense éclaboussure! Le temps d’alerter tout le monde, une autre avec son bébé fait le même spectacle. Wow!!!

Anegada. Le meilleur pour nous aura été la voile pour l’aller et le retour. Non pas que l’île soit sans intérêt, mais la voile était tellement belle! Une île qui nous rappelle les Bahamas : basse et aride, entourée d’eau turquoise et de récifs et sur laquelle nous passe un cold front! Il y avait depuis les Bahamas que nous n’avions pas eu ce temps, des grains, un ciel gris, de la pluie et du vent!! Tellement que nous sommes confiné au bateau une journée entière.

BVI (257)BVI (63)

Le calme après la tempête, l’eau laiteuse se confond presqu’au ciel…

BVI (183)

Nous irons faire un tour à terre le lendemain, histoire de voir une des attractions locales : les flamands roses! On pensait bien que c’était le genre de truc qui existe bel et bien sur l’île, mais qu’on ne voit pas vraiment…

BVI (243)BVI (190)

Alors voici les flamands roses d’Anegada! …Attendez, je zoom, ou devrais-je dire, je super-zoom!

BVI (218)BVI (218)

Génial, n’est-ce pas… Ah, bon, lui on le voit bien!

BVI (225)

…Ça vallait vraiment la longue marche sous le soleil!!

À voile lors de notre retour, un gentil inconnu prend de magnifique photos d’Oséo sous voile qu’il nous envoie par la suite sur le blog. Merci beaucoup!

BVI (316)BVI (317)BVI (318)

On repart donc direction le Gorda Sound sur l’île de Virgen Gorda. Le Gorda Sound est un grand bassin fermé et parfaitement protégé de tout côté. Il y a plusieurs ancrages possibles, si bien qu’on y passera quelques jours à s’y amuser d’un ancrage à un autre.

Levereick Bay et son resort avec piscine, Happy hour rhum punch et pain killer, spécial pizza du dimanche et soirée musique de pirate! Notre préféré dans la baie!

BVI (251)BVI (250)BVI (275)BVI (322)BVI (256)BVI (321)BVI (271)BVI (272)

Bitter End

BVI (280)BVI (292)BVI (288)BVI (285)BVI (296)

Saba Rock, un tout petit caillou, entouré d’eau limpide.

BVI (259)

De gros tarpons sous les quais du restaurants. Ils attendent les restes…

BVI (305)BVI (307)

Finalement Robin Bay, on y dort pour la tranquillité du mouillage.

BVI (262)

Beaucoup de plaisir et de repos, du bon temps, dans le Gorda Sound, beaucoup de piscine!! Tant nous avons l’eau tout autour de nous tous les jours, la piscine est pourtant très populaire!!! Un petit vidéo de nos jeux d’eau de la semaine!

Nous avons vraiment beaucoup appréciés les BVI. On y trouve des paysages magnifiques et uniques, les navigations y sont si aisées et il y a tellement de baies possibles où s’arrêter. Nous pourrions refaire une autre tournée de deux semaines sans de nouveaux nous arrêter au même endroit. Mais ce n’est pas ce que nous ferons car, dès demain mercredi, nous partons pour St-Martin! Une navigation de nuit pour une arrivée au matin. Souhaitons-nous une mer calme et un peu de vent pour appuyer nos voiles.

Category: 2014 : Haïti - Iles vierges  | Tags:  | 3 Comments
Découverte des BVI Mar 28

Cette dernière semaine, nous avons parcouru les BVI de long en large! Bon, peut-être pas tous les endroits, mais nous nous sommes passablement promené et ce fut bien agréable. Nous avons renoués avec le plaisir de nous déplacer sur notre voilier! Nous avons ainsi pu trouver les BVI qui nous conviennent et qui nous plaisent car, il y en a pour tous les goûts ici! On peut y faire la fête tous les soirs, manger comme un roi et dépenser beaucoup de sous, dormir sur une boule de mouillage à 30$ la nuit… mais ce n’est pas ce qu’on cherchait. Nous, nous avons plutôt trouvé plusieurs baies où il était possible de s’ancrer gratuitement, de prendre un verre tranquillement, de s’amuser sur une plage pas bondée et nous avons également découvert des sites vraiment exceptionnels comme les Bath et The Indian.

Alors pour vous faire découvrir les BVI, nous vous présentons ici notre parcours, nos hits et aussi nos citrons!

Nous vous avons déjà présenté nos deux premiers arrêts sur Jost Van Dyke : Great Harbour et Sandy Spit. Pour le premier, on décerne un prix citron! : nous n’avons pas du tout aimé cette baie bondée où on y va pour y faire la fête, manger et dépenser des sous. Alors que nous avons bien aimé Sandy Spit et sa toute petite île aux deux palmiers. C’était les 20 et 21 mars.

Du 22 au 24 mars : Cane Garden Bay, sur l’île de Tortola : nous avons ADORÉ!!! Ancré gratuitement derrière le champ de mooring et presqu’aucun bateau de location n’y vient, on s’y sent réellement bien. La vue est magnifique avec les montagnes verdoyantes sur l’eau turquoise et les petites maisons colorées juchées toutes en hauteur, avec les routes qui montent à pic! Le petit village est juste assez touristique, la plage descend en pente douce et on peut s’y baigner des heures durant à se laisser flotter doucement.

Bienvenue à Cane Garden Bay, sur l’île de Tortola!

BVI (75) BVI (76) BVI (85)BVI (93)

On a bien profité de la plage et ses Happy hour! Jour 1 au Quito’s et jour 2 à essayer de trouver les meilleurs Rhum punch de la plage!

BVI (83)BVI (96) BVI (106)BVI (111)

Ils disent qu’on y trouve les plus beaux couché de soleil. Ils ont bien raison! Pile centré au milieu de la plage avec tous nos voiliers en toile de fond. Et moi qui adore les pélicans, j’ai réussi à les capter à ce moment magique.

BVI (120) BVI (126)BVI (128)

Petit vidéo pris au Quito’s. Un heureux couple y célèbrait leur mariage et faisait s’envoler des petites mongolfières sur la baie. Julien appréciait beaucoup le spectacle!

J’ajoute ici pour vous cette petite Histoire du pélican qui cherchait de la compagnie. Il était une fois un pélican. À l’arrivée des petits Canadiens sur son île, il les trouva tout de suite sympathiques et il adopta d’ore et déjà leur annexe.

BVI (77)BVI (78)

Puis lorsqu’ils vinrent sur sa plage, il fit le beau pour attirer leur attention.

BVI (99)

Les enfants s’avancèrent prudemment pour ne pas effrayer l’oiseau, mais celui-ci n’avait pas peur du tout. Il continuait à faire le beau pour être gentil avec eux.

BVI (103)BVI (102)

En fait, il aimait beaucoup les deux petits enfants et le pélican voulait les voir encore. Alors il vint les chercher au petit bar. “Heo! Vous venez?”

BVI (107)BVI (108)

Je vous attends!

BVI (112)

Alors tous ensemble, ils s’amusèrent sur la plage!

BVI (109)BVI (104) BVI (114)

Au soleil couchant, notre pélican s’en retourna retrouver sa maman. Il avait passé une bien belle journée avec ses nouveaux amis.

BVI (128) FIN.

Nous serions bien restés plus longtemps dans cette belle baie tranquille où on y dort bien, mais nos copains de Paradox 1, Nicole et Alain, étaient de retour sur les BVI! Nous étions bien content de savoir Paradox dans le coin alors nous sommes allés les rejoindre à Little Harbour sur Peter Island, lundi le 24 mars.

En route, nous nous arrêtons aux petits îlots nommés The Indians, près de Norman Island, qui sont un site de plongée tout à fait fantastique! Les fonds marins aux abords des trois rochers sont comme un immense jardin. Les coraux majestueux de toutes les couleurs valsent au rythme des vagues et les petits poissons s’y faufilent. C’était de toute beauté. Définitivement un 10 sur 10 pour cette plongée!

BVI-Indian (15)BVI-Indian (3)BVI-Indian (6)BVI-Indian (16)BVI-Indian (1)

Et également un 9 sur 10 pour Little Harbour, une belle petite baie où les bateaux s’y rendre pour échapper à la folie des autres baies bondées. Nous y sommes tranquille dans un décor sauvage. L’eau est incroyablement clair, il n’y a pas de plage, que des pélicans qui plongent à répétition tout autour de nous et aussi des tortues et des petites chèvres sauvages qui bêlent sur la rive aride.

BVI (138)BVI (141)BVI (155)

On y sort les kayaks, le paddleboard et on profite doucement de la vie. Ça faisait si longtemps que nous n’avions rien fait… Et Léa qui ressemble à nos amis Haïtien sur son paddleboard à accoster Paradox! Elle était tellement contente de les retrouver. Elle a passé la journée à se promener entre Oséo et Paradox, à aller simplement jaser avec eux. Une belle compagnie!

BVI (161)BVI (165)

Apéro et souper avec Alain et Nicole de Paradox 1.

BVI (139)

La nuit est calme et sans pluie, alors les enfants font du camping dans le cockpit! Ils passeront une très bonne nuit dehors. Bonne nuit! Bon matin!

BVI (167)BVI (169)BVI (170)

Puis le 26 mars, nous devons quitter Little Harbour car nos réserves de frais (fruits et légumes) sont à sec. On traverse donc sur Road Town, à peine quelques miles juste en face à 10h00 le matin. À 11h15 nous sommes ancrés face à l’immense base de The Mooring et Sunsail, les deux grosses agences de location de voilier des BVI. Puis à 14h55, nous relevons l’ancre, le frigo bien plein, sans avoir toutefois visiter la ville, capitale des BVI. Le mouillage est trop exposé et ça bouge pas mal en dedans.

Les bateaux de location, il y en as-tu!!

BVI (172)

On longe donc les côtes de Tortolla pour trouver un autre mouillage. Mais la petite houle semble vouloir entrer partout! On aboutit donc du côté Nord de l’île, à Trellis Bay que nous avions spoté comme potentiellement intéressant. Mais finalement, le décor n’est pas à notre goût et c’est bondé, donc on va plutôt du côté de Marina Cay, un autre joli îlot, mais celui-ci pas sauvage du tout et bien rempli de resto et autre attire-touristes! C’est également bondé, mais on s’ancre encore gratuitement derrière tout le monde. L’îlot a l’air vraiment sympa, mais comme il est 16h40 et que la journée a été longue, on se promet de visiter le lendemain avec également Trellis Bay où il y a des petites boutiques et quelques galeries à ce qu’on a lu.

BVI (174)BVI (175)BVI (177)

Mais le gratuit aura finalement un prix : on roulera comme jamais une bonne partie de la nuit! HORREUR! Donc pas de point pour Trellis Bay qui était bondé et qui avait un mouillage laid et pas de point non plus pour Marina Cay qui nous a empêchés de dormir!! Et nous ne visiterons ni l’une ni l’autre car nous partirons dès le lendemain matin à 7h30, pas question de passer une autre nuit ici. Et tant qu’à s’être réveillé très tôt, aussi bien partir pour la course. Car notre prochaine destination nécessite une course, une course à la boule de mooring! Vers The Baths. Une merveille…

Que vous découvrirez dans le prochain post!

Category: 2014 : Haïti - Iles vierges  | Tags:  | 5 Comments
Faire l’école, ouf… pas toujours facile! Mar 23

Logo Ecole Oseo2 Les horaires de notre petite école ont été passablement chamboulés ces deux derniers mois. Nos longues et nombreuses navigations nous ont pris beaucoup de temps, leur préparation et la récupération aussi, alors trouver le temps et l’énergie pour l’école, ça n’a pas toujours été évident.

Pour y arriver, nous avons dû couper un peu. Plus de collectifs, c’est-à-dire les périodes de travail en groupe qui comprenait l’art plastique, l’anglais, la science et les thèmes genre la mer, les animaux marins, etc. Et lorsque nous avions un peu de temps, on mettait les bouchés doubles. Ouf, heureusement, nous avons maintenant retrouvé un horaire plus normal avec nos toutes petites navigations et toutes les matières sont maintenant revenues à l’agenda.

Avec notre arrivée dans les Iles Vierges, le thème des pirates était tout à fait à propos! Car toutes cette région fut un repère privilégié de ces brutes! Lecture du livre du Pirate des Caraïbes, visite du château de Barbe-Noire à Charlotte Amalie, et plusieurs travaux scolaires sur les pirates ont remis un peu de ludique dans le sérieux des dernières semaines, notamment avec plusieurs activités sur la tablette, toujours très populaire auprès des enfants!

USVI (28)Pirates

Des problèmes mathématiques

IMG_3659IMG_3660IMG_3670

Écriture sur le thème des pirates

IMG_3662 IMG_3663

À la semaine 24, nous avons fait le point avec quelques examens que les enfants ont très bien réussi.

IMG_3666IMG_3665 IMG_3668IMG_3667

Et maintenant, le rythme semble avoir été repris et on avance très bien dans notre programme scolaire. Julien, a terminé l’étude du groupe du nom et de ses composantes : déterminant, nom, adjectif, genre et nombres des noms et des adjectifs et l’accord dans le groupe du nom. Nous avons également terminé l’étude du verbe : le radical et la terminaison et les temps de verbe (infinitif présent, passé composé, imparfait, futur simple, conditionnel présent).

En mathématique, nous avons décidé de reporter l’apprentissage « par cœur » des divisions à l’an prochain, histoire de se concentrer sur la multiplication. Pour l’aider, il apprend une première semaine les bonds de la table en question (par exemple les bonds de 6) pour ensuite mémoriser les multiplication de la table de 6 la semaine suivante. La méthode porte fruit et les tables entrent de plus en plus! À force de labeur!

Sinon, multiplication et division à trois chiffres, fraction et diagrammes sont complété, en mathématique. L’étude comparative des Algonquiens et de la société Incas et terminé en Univers sociale.

Puis j’ai récemment sorti à Julien la « phase 3 » de sa bibliothèque personnelle, c’est-à-dire les plus gros romans, car il avait terminé tous les livres, magazines, en fait tout ce qui se lit, ce qui n’est pas peu de lecture! Je croyais que tout ça allait durer jusqu’à la deuxième année, mais Julien est un TRÈS grand lecteur! Il a adoré plusieurs des romans de Pierre Roy, qui est en fait mon oncle et qui lui ont permis de visiter plusieurs univers comme la vie de pêcheur à la morue, les chiens-guide, le génocide du Rwanda ou la vie d’une fillette de Tchernobyl. Nous nous étions procuré toutes sa collection avant le départ, plus plusieurs autre petits romans que j’avais acheté à 0,25$ usagés à la bibliothèque, plus toute notre collection de Youpi et de Pomme d’Api. Julien a absolument TOUT lu! Avec les nouvelles lectures à sa disposition, il disparait constamment dans sa cabine pour lire! (Ce qu’il fait présentement avec son livre Lucifère Première)

IMG_3671

Et Léa s’y prête de plus en plus également. Elle prend un Youpi ou un petit roman et prend plaisir à lire par elle-même. Léa, qui note dans son carnet de lecture toutes ses lectures, en est maintenant rendu à 32 livres-lectures! Bravo!

IMG_3673

Et en français, Léa a aussi vu tous les éléments qui composent une phrases : déterminant, nom, verbe et adjectif. Pour s’assurer qu’elle savait bien les idenifier, nous avons ressortis ses étiquettes-mots qu’elle devait classer par catégorie. Presqu’un sans-fautes! Nous lisons chaque semaine et faisons régulièrement des exercices de compréhension de lecture.

USVI (192)

En mathématique, nous terminons cette semaine les tables d’addition et de soustraction jusqu’à 10, nous faisons chaque semaine des problèmes mathématiques et régulièrement des situations-problèmes plus complexe. Léa a également vu la fraction, l’addition et la soustraction en colonne et la mesure.

Les dictées n’ont quant à elles pas fas relâche et sont au rendez-vous chaque semaine. C’est une occasion pour les enfants bien sûr d’apprendre l’écriture des mots, mais aussi d’appliquer la révision et la correction des textes. Tant Julien que Léa doivent s’assurer de la bonne conjugaison des noms-adjectifs-déterminants et Julien doit aussi bien conjuguer ses verbes. C’est là l’occasion de s’y pratiquer chaque semaine.

Dictée de Julien

IMG_3676

Dictée de Léa

IMG_3677

Puis nous avons finalement repris les cours d’Anglais sous le thème « My Avatar » où nous apprenons les parties du corps et les qualificatifs, mais, même sans cours formel à bord, les enfants ont tout de même continué d’apprendre énormément simplement en jouant avec leurs amis anglophones. Je suis surprise de la facilité avec laquelle ils arrivent à communiquer. Julien est toujours heureux de croiser des amis anglophones pour pouvoir parler anglais avec eux, et il fait souvent le traducteur pour sa sœur. Bravo Julien!

IMG_3674

Pas beaucoup de temps pour l’art plastique, mais quand même ce joli paysage de Puerto Rico à l’aquarelle croqué au petit matin.

Puerto Rico (227) Puerto Rico (228)

Et Léa y est allé pour un montage photo dans son carnet de bord sur Charlotte Amalie.

IMG_3678

Des Vierges américaines aux Vierges britanniques : St-John et Jost Van Dyke Mar 22

St-John aux Iles Vierges américaines, tellement belle! En fait, nous regrettons presque de ne pas l’avoir parcouru davantage parce que nous avons adoré Francis Bay, Maho Bay et Cinnamon Bay, toutes voisines l’une de l’autre. Des eaux turquoises si chaudes et belles avec autour de nous, encore des tortues. On ne se lasse pas de les voir évoluer autour de nous ces belles gracieuses des mers. Mais nous n’avons toujours pas réussi à les photographier de près. Elles filent dès qu’on s’approche de trop près.

Navigation entre Charlotte Amalie et St-John. En quittant le port de Charlotte, nous croisons un millier de vacanciers heureux!

USVI (179)USVI (181)

Oséo sous voile! Merci à Dame des mers pour la photo.

USVI (13)

Maho Bay, eau turquoise sur fond de forêt verdoyante. Comme St-John est une Réserve naturelle, on s’y installe sur une boule de mooring pour 15$ la nuit et on dort sur nos deux oreilles.

USVI (187)USVI (7)USVI (20)

Puis Cinnamon Bay, la plus belle de toutes.

USVI (194) USVI (210)USVI (208) USVI (199)USVI (209)USVI (201)USVI (195)

Les enfants y construisent un fort de sable.

USVI (3)

Puis, paddleboard devient wakeboard!

USVI (4)USVI (5)USVI (6)

Sous l’eau, pas de tortue, mais quelques poissons et coraux.

USVI (15)USVI (17)

Le matin suivant, on se lève tôt, on fait les dictées et on part pour une visite des ruines de la plantation de canne à sucre Annaberg. Une petite balade à pied jusqu’à la baie voisine de Leinster Bay.

USVI (193)USVI (230)

Puis nous changeons de pays! À peine 5 miles et nous arrivons aux Iles Vierges britanniques (BVI), sur l’île de Jost Van Dyke, dans la baie de Great Harbour. Diner, Catherine et les enfants continuent l’école pendant que Ronald s’occupe des douanes. Tout est vite fait alors on se rend à terre. C’est tout petit comme endroit, on se sent aux Exumas dans les Bahamas. L’endroit est réputé pour son fameux Foxy’s, LE resto de la place où on y déguste toute sorte de cocktails.

BVI (2)BVI (5) BVI (3)BVI (11)

Mais, ça ne nous dit rien aujourd’hui. On préfère retourner tranquille au bateau plutôt que les dispendieux cocktails.

BVI (9)

La baie est vite bondé et débordante de bateaux. Les BVI sont LE paradis de la location. Nous assistons d’ailleurs à toutes sorte de courbettes depuis notre cockpit de la part des Capitaines-d’une-semaine : S’y reprendre à 4 ou 5 fois pour attrapper la boule de mooring semble un classique. Également coincer la gaffe dans la-dite boule et la perdre à l’eau (2 en 1 heure). L’autre a plié sa gaffe en la coinçant dans la boule. Un autre, en n’arrivant pas à s’enligner sur la boule a décidé de reculé et s’est pris la corde de l’annexe dans l’hélice du moteur. Résultat : annexe à la dérive (Ronald plongera pour la récupérer) et également, voilier à la dérive car plus de propulsion moteur. Tout un spectacle disons, mais plutôt inquiétant tout ça… Ah et, le lendemain, nous verrons aussi, sur l’eau, un voilier qui a perdu son annexe. Je ne sais pas, elle s’est détachée ou la corde s’est cassé (ou il a reculé dessus aussi et se l’est prise dans l’hélice!). Elle dérivait doucement alors qu’il tentait de la récupérer! Et tout ça en moins de 24 heures!!!

Bref, nous préférons grandement Sandy Spit, tout à l’est de Jost Van Dyke où nous nous déplaçons le lendemain. Un tout petit îlot avec un peu de verdure et deux palmiers. À notre arrivée c’est bondé de bateaux, mais rapidement après le diner, tous quittent pour un autre endroit alors nous avons l’île pour presque nous tout seul.

BVI (13)BVI (15)BVI (58)BVI (56)BVI (18)

Le sable rempli de bout de coraux et de coquillages est parfait pour les sculptures et les châteaux et le spectacle des mers du Nord et du Sud qui se rencontrent est fascinant.

BVI (32)BVI (27)BVI (54)BVI (53)BVI (30)

On s’est bien amusé sur notre petit îlot!

BVI (41)BVI (47) BVI (44)BVI (42) BVI (49) BVI (36)

À la prochaine!

BVI (39)

Category: 2014 : Haïti - Iles vierges  | Tags: ,  | One Comment
Charlotte Amalie, Iles Vierges américaines Mar 20

Charlotte Amalie

Il y a de ces endroits qui ne vous apparaissent être à prime abord qu’une étape de passage et qui, tout compte fait, se révèlent être une merveilleuse surprise. Voilà ce qu’ont été pour nous les Iles Vierges américaines et sa capitale Charlotte Amalie. Une ville qui brille de tous ses feux la nuit…

IMG_2803

Quel spectacle hypnotisant que ces milliers de lumière sur les montagnes de la ville! Et qui voit chaque jour débarquer son nouveau lot de millier de croisiéristes. Trois immenses bateaux de croisière chaque jour, accosté tout à côté alors que nous, nous mouillons au cœur de la ville!

USVI (54) USVI (82)USVI (83) USVI (109)

La ville est réputée pour ses boutiques et ses nombreuses bijouteries, hors taxes. Mais il ne faut pas s’arrêter à ça, car Charlotte Amalie a bien plus à offrir. Toutes la vielle ville est magnifique. Les boutiques ont siège dans les anciens bâtiments historiques, dans les anciens entrepôts construits initialement par les Danois qui ont les premiers occupés l’île de St-Thomas. Les rues sont étroites.

USVI (67)USVI (65)USVI (66)USVI (88)USVI (91)USVI (69)USVI (90)

C’est vraiment très beau. Toutes les Antilles ont été le théâtre de nombreuses guerres. Entre Français, Anglais, Espagnol, ici Danois aussi, mais aussi avec les pirates!! Le thème est exploité à fond ici et les enfants y prennent grand plaisir!

USVI (148)USVI (86)

Un autre classique de l’endroit d’ailleurs : le rhum, produit d’ici et, visiblement, fierté nationale!

USVI (154)USVI (139)USVI (92)

Côté pirates, on visite le château de Barbe-Noir, le Black-Beard Castle. Pour s’y rendre, on monte les fameuses 99 Steps (99 marches), l’endroit le plus photographié des Caraïbes, parait-il.

USVI (93)USVI (94) USVI (95)USVI (137)

Sur la route du château, tout est beau; fleuri et coloré.

USVI (70)USVI (98)USVI (102)

On apprend en fait que ça n’a pas vraiment été son château, mais qu’il y a plutôt été fait prisonnier, dans les oubliettes, pour quelques semaines. Ensuite, on l’aurait relâché après qu’il ait copieusement payé une caution… Et sa tête aura ensuite été mise à prix, par les Américains. Car ce notoire pirate a fait du ravage parmi toutes les flottes : française, anglaise, espagnol et américaine aussi. Il sévissait des États-Unis à l’Angleterre et aussi, bien sûr, dans les Caraïbes. Et ce seront les Américains qui le captureront. Il parait, selon l’histoire qu’on nous raconte au château, qu’après avoir été tué par le lieutenant américain lors de la bataille, on lui aurait tranchée la tête, puis jeté son corps à l’eau. Et bien, croyez le ou non, le corps de Barbe-Noir, sans tête, aurait fait le tour du bateau trois fois, en nageant, avant de couler! Et sa tête, elle aurait fait un clin d’œil, sans corps… Il parait ça… Sous témoin en plus…!! Une visite passionnante donc!

USVI (104)USVI (105)

Vue sur la baie de Charlotte Amalie depuis le haut de la tour. Les îles vierges comme on les imagine.

USVI (108)USVI (114) USVI (111) USVI (112)

Et avec la visite, on a droit aux piscines. Oh ce qu’on apprécie!

USVI (120)

USVI (126)USVI (123)USVI (127)

Et également la visite de deux très belles maisons coloniales, tout de bois et fer forgé.

USVI (151) USVI (130)USVI (132)USVI (140)USVI (133)

Puis aussi le musée des pirates où les plus célèbres sont personnalisés en statue très bien réussie.

USVI (149)USVI (145)USVI (147)

Cette sortie a donc fait notre après-midi. …Mais pourtant, on trouve un pamphlet par terre en fin d’après-midi. Il y aurait une maison de glace, ici, à Charlotte Amalie…

USVI (156)

Ahaha!! Il faut bien vivre en été depuis plus de 8 mois pour aller payer pour aller se faire geler! Mais c’était si drôle!! Léa était réellement gelée après une dizaine de minutes! Non merci, le froid ne nous manque pas finalement! Remarquez les gougounes et les tites jambes à l’air 🙂

USVI (162)USVI (163) USVI (166)USVI (164) USVI (168)USVI (173)USVI (172)USVI (174)

On a eu bien du plaisir!

USVI (175) USVI (176)

Ouf, le contraste de température est grand!! La caméra est tout embuée!!

USVI (177)

Charlotte Amalie fut aussi l’hôte d’un grand événement : l’anniversaire de Léa! 7 ans! Que nous avons débuté à Honeymoon Bay dès le soleil levé :

USVI (32) USVI (36)USVI (37)

Poursuivi avec un peu de plage…

USVI (45) USVI (47) USVI (48)

Avant de nous déplacer à Charlotte Amalie où nous y avons mangé le repas choisi par Léa : un bon pâté chinois! Avec comme dessert, un gâteau aux petits bonbons avec glaçage bleu électrique!

USVI (76)USVI (78)

BONNE FÊTE LÉA!!!!

USVI (81)

Category: 2014 : Haïti - Iles vierges  | Tags:  | 5 Comments
Culebra Mar 15

Culebra forme avec Vieques et sa petite sœur Culebrita les Iles Vierges espagnoles et ce sont vraiment des îles formidables. La perfection pour le navigateur qui vient de terminer le Thorny Path (notre longue route contre les vents depuis Haïti) et qui ne rêve rien de moins que de mouillage parfait!

Le mouillage de Culebra est parfait. D’abord, il y a les coqs qu’on entend le jour et qui créent une immense cacophonie la nuit! Rien de mieux pour se sentir bien en vacances! Puis le mouillage est vaste et abrite pas mal de bateau, mais c’est tranquille comme tout, pas une vague n’y pénètre, on y dort comme des bébés, bercés par le chant des coqs. Toutes les commodités sont à deux pas, il y a plein de petits restos ambiance décontracté, les petites épiceries sont bien garnies et les gens, locaux comme touristes, sont vraiment gentils.

Et dans la baie, notre voisin d’à côté, on a trouvé un bateau avec des enfants! On a sorti les kayaks et Paddleboard et on a exploré la baie. Cela (rencontrer un bateau avec des enfants et gonfler Paddleboard), nous ne l’avions pas eu depuis les Bahamas voilà plus de deux mois!

C’est donc avec grande joie que nous décernons un premier Coup de cœur des petites Antilles à ces trois îles qui nous auront fait tant de bien : Vieques, Culebra et Culebrita!

Vierges espagnoles

Levée de soleil sur la baie de Culebra

Culebra (21) Culebra (38)

On s’amuse et on explore dans les eaux de Culebra. Un petit canal au milieu de l’île fait comme une crique magique dans les mangroves!

Culebra (193) Culebra (195)Culebra (203)

Culebra, son petit village, ses gens, son marché, tout en couleur, tout en gaieté.

Culebra (164) Culebra (223)Culebra (142)Culebra (166)Culebra (53)

À Culebra, nous avons pris notre revanche sur Vieques où nous voulions nous louer un Jeep, mais aucun n’était disponible. Ici, comme l’île est minuscule, nous avons plutôt loué : un kart de golf! À 50$ pour 24 heures, c’est une aubaine et on fait ainsi la tournée de plages de Culebra! Il y en a une dizaine, on en verra quatre et ferons un tour de l’île complet!

Culebra (109) Culebra (148)Culebra (136)

Flamenco Beach, de loin la plus belle plage de Culebra

Culebra (92) Culebra (94)Culebra (96)

Une vrai piscine!

Culebra (88)Culebra (81)

Zoni Beach, face à Culebrita

Culebra (134)Culebra (130)

Du plaisir dans les côtes avec notre Cart de golf! Sans les mains les enfants!!

Culebra (118) Culebra (119) Culebra (120)

Une île aride, habité par les arbrisseaux secs, les cactus, des oiseaux et des iguanes.

Culebra (152) Culebra (178)Culebra (179)

Difficile d’imaginer que cette île fut jadis productrice de bois exotiques, de fruits et de légumes. C’était avant l’échange des trois Vierges espagnoles par l’Espagne aux États-Unis. Les îles sont alors devenus zone militaire d’entrainement de tirs de bombes de toutes sortes. Il n’y a pas si longtemps que tout ce gâchis a cessé et de vastes part des îles ont désormais l’appellation de « National Wildlife Refuge », d’accord peut-être un refuge pour la vie sauvage, mais en réalité, ce sont des zones interdites d’accès car de nombreux obus et autres engins explosifs y sont toujours présents et dangereux. On trouvait d’ailleurs ces mêmes dangers à l’Est de Vieques, mais tant sur terre que dans l’eau : interdition de s’ancrer, draguer les fonds ou quoique ce soit qui pourraient toucher aux fonds sous risque de percuter une de ces bombes sous-marines.

Culebra (104)

Vestige de cette époque à Flamenco Beach, les Américains l’aurait utilisé comme cible depuis les airs. Aujourd’hui, cible des caméras!

Culebra (101)

On passerait bien des jours ici dans ce mouillage tranquille, mais Culebrita, la petite île d’en face à à peine 5 miles de distance abrite, parait-il, une plage superbe avec un « jacuzzi » naturel, un vieux phare à visiter et des sentiers à explorer. On se déplace donc tranquillement, à voile! Nous ne sommes définitivement plus dans le Thorny Path!

Nos copains du voilier Unscripted qui ont les deux enfants y sont arrivés la veille et on se retrouve sur la plus belle des plages que nous ayons mouillées jusqu’à présent. L’eau y est turquoise sur fond de sable, c’est chaud, c’est bon et il y a des tortues qui nagent tout autour d’Oséo. Que demander de plus!

Culebrita…

Culebra (279) Culebra (308) Culebra (282)Culebra (283) Culebra (305)

À l’eau, au jeu!

GOPR0268GOPR0271GOPR0275 GOPR0286 GOPR0287

Nos petits copains des îles : Petit crabe, Joli rat (!?) et Gentil Bernard!

Culebra (188)Culebra (271) Culebra (277)Culebra (276)

L’ascension vers le Lighthouse, le phare, visiblement abandonné, mais tristement laissé à l’abandon et à la détérioration. Triste car le bâtiment est magnifique. Et la vue superbe.

Culebra (233)Culebra (238) Culebra (259)Culebra (235)

La vue d’en haut est spectaculaire! On y voit Vieques, Culebra, les Iles Vierges américaines.

Culebra (243) Culebra (254)Culebra (246) Culebra (248)Culebra (251)

Expédition vers les Jacuzzis au jour deux. Ce sont en fait des piscines naturelles qui s’emplissent et se vident de l’eau de mer au gré des vagues.

Culebra (328)Culebra (329) Culebra (288) Culebra (202)Culebra (190)Culebra (342)Culebra (303)Culebra (286)Culebra (287)

Tranquillité, samba et chevaux sauvages à Vieques Mar 10

Vieques (98)

Quel bonheur que d’être arrivé à Vieques. Fini les trop longues nav! À nous les sauts de puces! Joie joie joie! Nous avons d’ailleurs célébré ce grand moment en grand : une première fois à notre première arrivée sur l’île avec le grand déjeuner de la construction, après une navigation qui n’en finissait plus de finir tellement on avançait juste à 2.5 – 3 nœuds tellement on tapait dans les vagues!

Vieques (3)

Et une seconde fois, une fois arrivée à Esperanza, notre premier paradis depuis Haïti. Quel bonheur, on sort rien de moins que les bulles mes amis! Le mousseux, pour les petits et pour les grands! On s’était acheté deux bouteilles à Puerto Rico : une pour Vieques et une pour St-Martin. En voilà une de faite!

Vieques (57)

Vieques, c’est beau, c’est calme, c’est paisible, on est seul au monde, l’eau est claire et belle, les plages sont innombrables, la nature est verte et les gens sont cools! Vieques, C’EST LE BONHEUR!

Vieques (26)

Après notre premier arrêt à Punta Arenas pour se remettre de notre navigation depuis Puerto Rico, nous repartons dès le lendemain en direction d’Esperanza. Nous nous ancrons à Ensenada Sun Bay, à environ 30 minutes de marche de Esperanza, dans une grande baie sertie d’une immense plage paisible. Et, que voyons-nous sur la plage à notre arrivée?? Cherchez bien!!!

Vieques (10)

Des chevaux! Vieques est l’hôte de centaine de chevaux sauvages, ce que nous ne savions pas avant d’y jeter l’ancre! Ils sont sur la plage, mais aussi, en pleine ville et sur les routes!

Vieques (22) Vieques (23)Vieques (110)Vieques (109)

La faune est reine à Vieques, on y trouve aussi de gentilles meutes de chiens…

Vieques (44) Vieques (45)Vieques (46)

… et d’immenses iguanes!

Vieques (106)Vieques (107)

À notre première journée ici, nous prenons plaisir à simplement profiter de la plage. Nous voyageons sur l’eau d’île en île sur notre bateau, mais il y a si longtemps que nous n’avons simplement relaxé sur une plage.

Vieques (48)Vieques (28)Vieques (11)Vieques (14) Vieques (64)Vieques (30)

On trouve sur cette plage, en plus des chevaux, plein de cocotier et aussi des amandiers. Nous les reconnaissons car on nous avait montré à Haïti à décortiquer les amandes. On se lance donc dans la « décortication » des amandes, une longue tâche, mais on aura un bon apéro ce soir!

Vieques (29) Vieques (33) Vieques (34) Vieques (36)Vieques (35)

Au tour des noix de coco! Il y en a même une qui germait, Julien l’a planté, à notre passage l’an prochain, il aura peut-être poussé!

Vieques (43)Vieques (50)

Voilà le résultat, noix de coco et amandes fraichement ouvertes!

Vieques (56)

Le lendemain nous marchons jusqu’à Esperanza, une belle balade le long de la longue plage.

Vieques (66)Vieques (68)Vieques (69)

Quelle surprise d’y trouver là une petite ville tout à fait parfaite pour de parfaites vacances! Une petite rue qui borde la baie calme devant lequel les bateaux peuvent s’agripper à une boule de mouillage gratuitement, des restos relax, samba en trame de fond, cocktails et belles assiettes servi par un serveur au longs dreds, quelques boutiques… les chevaux sauvages se promène dans la rue et les voitures attendent qu’ils aient passé pour circuler.

Vieques (73)Vieques (85) Vieques (102) Vieques (75) Vieques (78)

Diner au Duffy’s, ambiance sympa au rythme de la samba!

Vieques (86) Vieques (99)Vieques (100) Vieques (101)

Les chevaux en ville!

Vieques (81) Vieques (82)

Vous qui cherchez des vacances idéales, pensez Vieques! Prenez l’avion jusqu’à Puerto Rico, visitez-y San Juan, la forêt tropicale, prenez le ferry jusqu’à Vieques, louez-vous un jeep et parcourez l’île et ses nombreuses plages et visitez une de ses baies bioluminescente (vous savez, le plancton qui brille dans l’eau)! Ensuite, prenez un autre ferry jusqu’à Culebra, vous aurez alors deux semaines de vacances parfaites!

Ici, ce n’est pas de voiture qu’on loue, mais des jeep. Cool!

Vieques (112)Vieques (114)

Le seul hic à ce tableau parfait : on roule dans la baie, donc on dort mal. Et autre hic : pour une raison qu’on ignore, ça pu intensément les égouts la nuit… au point où ça nous a levé le cœur la dernière nuit. On ne comprend pas pourquoi… c’était dans Ensenada Sun Bay, peut-être qu’ailleurs ce n’est pas comme ça. Nous ne pouvons vous le dire car, bien que nous souhaitions poursuivre notre exploration de Vieques plus longtemps, l’absence totale de vent et de vagues nous a poussé à écourter notre séjour et à profiter de cette météo providentielle, inespérée, pour parcourir les 27 miles nous séparant de Culebra sur une mer d’huile parfaitement plate et calme. Quel bonheur! Nous ne pensions pas qu’une telle mer pouvait exister ici!

Au sortir de la baie…

Vieques (119) Vieques (122)

Culebra est droit devant

Culebra (19) Culebra (11)Culebra (20)

Nous voilà donc à Culebra depuis dimanche midi, 9 mars, Culebra qui devrait être un autre petit paradis… Ne vous avais-je pas dis que nous étions enfin arrivés aux pays des paradis? Bonheur, enfin!

Culebra (22)IMG_2209IMG_2217 IMG_2222