Subscribe RSS

Archive for the Category "2010 – Lac Champlain"

Le printemps de la découverte et… des travaux! May 03

2010, le printemps arrive et nous sommes fébriles. C’est qu’enfin, nous allons pouvoir découvrir notre bateau. Tout l’hiver nous nous sommes préparés pour exécuter ces milliers de petites choses que nous devrons faire sur notre bateau afin de lui redonner un peu de sa dignité. C’est que nous avons acheté notre bateau à l’automne dernier, alors qu’il était déjà sorti de l’eau, hivernisé et sens dessus-dessous! Nous sommes donc impatients d’entreprendre notre saison de travaux qui nous permettra de s’approprier tranquillement notre nouveau voilier. Mais la liste des travaux est longues et les tâches sont complexes, surtout pour nous pour qui Oséo est notre premier voilier.

Mais d’abord, l’histoire d’Oséo débute en novembre 2009 lorsque nous en faisons l’acquisition. Avant Oséo, il y avait Nutmeg, un voilier en location avec Guy Carpent Lire la suite…

La mise à l’eau de la catastrophe May 03

30 mai 2010, c’est le grand jour. Les enfants ne sont pas là car nous avons pris une semaine de vacances sans eux pour s’approprier notre nouveau voilier, apprendre à naviguer avec lui, se rappeler les manœuvres, pratiquer l’accostage, découvrir la vie à bord. Car à ce moment, notre expérience de navigation se résume à une petite semaine de 5 jours de formation pour le brevet élémentaire plus un week end familiale entre amis à bord d’un catamaran avec skipper, tous deux sur le lac Champlain. Nous sommes donc un peu nerveux à l’idée que la grue nous abandonne sur l’eau et que nous devions seul se rendre à notre bouée de mooring.

Alors comme tout le monde, nous suivons notre bateau derrière le travel lift (la grue qui transporte les voiliers de la terre jusqu’à l’eau) en prenant des photos.

Lire la suite…

Notre été de voile May 03

Pour ceux qui ont lu le texte précédent sur notre première mise à l’eau catastrophe, sachez que les journées qui ont suivi ont bien été. Nous avons bien profité de notre semaine d’appropriation du voilier, nous avons pratiqué avec vent et sans vent tout ce que nous voulions pratiquer : Virement de bord, empannage, prise de ris, hisser, affaler, accoster, ancrer. Tout s’est bien passé. Bon, on a un peu manqué un ancrage et avons un peu vu Oséo dériver doucement depuis la rive où nous nous trouvions, mais nous avons récupéré notre bateau sans autres dommages et depuis, nous vérifions toujours la tenue de notre ancre deux fois plutôt qu’une!

Pour cette première saison sur notre voilier, la question était pour nous de savoir si nous allions vraiment aimer la voile et la vie sur le voilier. Nous avions bien apprécié déjà notre expérience lors de notre formation, mais le vrai test allait être cet été. Et pour les enfants aussi, nous craignions un peu que la voile, la navigation, la vie sur Oséo ne les enchantent pas tant que nous l’espérions. Car leurs attentes étaient élevées. Il y avait déjà longtemps que nous en parlions et que nous en peignions un portrait merveilleux. Allaient-ils être déçus par la réalité?

Pour notre première sortie en famille, nous avons opté pour une destination toute proche, nous n’avons rien poussé, pas trop de gite, pas trop de vagues. Nous, parent, étions excités et heureux d’enfin partager tout cela avec les enfants. Et les enfants eux étaient très excité d’être enfin sur l’eau. Ils voulaient en même temps pêcher, jouer à Battleship, aller explorer les îles, faire des bulles, visiter leur nouvelle amie sur le bateau d’à côté et aussi prendre l’apéro (apéro qui est devenu une institution sur Oséo et qui consiste à manger des pistaches ou des chips et boire un jus – ou autre boisson pour les adultes!). Si bien que cette première sortie familiale fut un franc succès : les enfants en redemandaient, les parents se sentaient en contrôle, bien que débordé par toutes ces requêtes simultanées de Julien et Léa!

Cet enthousiasme continua tout l’été! Tout l’été les enfants ont voulu faire tout à la fois! Et nous, parents, étions un peu épuisés de ce tourbillon entre pêche et cuisine, navigation et dessin, baignade et crème solaire! Mais l’important, ce fut que tous furent enchantés par notre Oséo et ce qu’il nous offrait, soit un terrain de jeux immense, des possibilités de découvertes infinies, un univers sans télé, ni ordi dans lequel pas une fois nous avons entendu l’éternel « Maman, qu’est-ce que je peux faire? ». Toujours, les enfants ont su se trouver quelque chose à faire, même lorsque nous n’étions pas disponibles pour eux. Le dessin a définitivement été l’activité favorite, mais aussi la baignade, la pêche, les jeux de société.

Et alors, tout a toujours été parfait? Et bien, pas tout tout, tout de même. Catherine a bien eu quelques craintes, surtout par rapport à ses aptitudes à vivre sur un bateau. Ce n’est pas qu’elle ne voulait pas que tout aille bien. Ce projet, ce voyage, nous y tenons tous énormément. Mais le vent qui siffle, ça éveille en elle depuis que de nombreux incidents soient survenus avec le vent, une angoisse involontaire. Il faut donc apprendre à côtoyer le vent qui devra ultimement être synonyme d’allier. Ainsi, lors d’une descente vers l’île de Valcourt, soit plein sud, que nous effectuerons à moteur puisque le vent était lui aussi plein sud, nous commencerons tous par rigoler de ces vagues tout de même assez impressionnantes sur lesquelles nous faisions du rodéo. Mais une fois arrivée devant la baie de Plattsburgh, avec le vent qui forcissait toujours et les vagues qui devenaient de plus en plus hautes, le sourire a fini par faire place au teint pâle d’une petite nausée qui avait envie de s’installer, tant chez Léa que chez maman. Et les vagues qui nous chahutaient de tous les côtés, et les embruns qui nous éclaboussaient, c’était une immersion bien soudaine dans la brutalité que pouvait représenter le lac Champlain, nous qui débutions nos premières vacances de voile familiale. Alors une fois finalement installé au mouillage dans la première baie aperçu de l’île Valcourt, le doute planait dans l’esprit échaudé de Catherine. « Comment envisager que cette angoisse puisse m’accompagner ainsi à chaque sifflement du vent ? ». Il faut dire que depuis notre mouillage loin derrière dans cette baie remplie, les vagues ne nous atteignaient pas, mais le vent soufflait toujours fortement.

Mais les journées passèrent pendant ces 10 jours de vacances passés à bord de Oséo, des journées sans grand vent, des journées plus venteuses, et la confiance s’installa. Oséo allait bien par fort vent, mais avec ses voiles et par vent arrière, c’était beaucoup plus confortable! Notre erreur (de débutant, rappelez-vous!) fut sans doute d’affronter ces vagues de plein front, sans voile pour nous appuyer. Par la suite, nous avons rencontré d’autres bons vents, mais en adoptant des allures plus appropriées, plus jamais nous nous sommes fait brasser de la sorte! C’est l’expérience qui entre!

Et les enfants? Et bien Julien, 5 ans et demi, est un champion de la navigation! Ni les vagues, ni les mouvements du bateau ne le dérangent. Il s’installe dans le carré (à l’intérieur du bateau) et sort ses crayons. Il dessine, il regarde l’eau passer par le hublot de côté, il surveille les bouées. Léa, 3 ans et demi elle, s’amuse également quand tout est stable, mais s’installe dans le cockpit, bien tranquille, dès que ça bouge un peu. Alors, elle aime à se coller tout contre maman pour tout le temps que dure la navigation. Et une fois arrivé, on pourrait croire qu’elle n’a pas aimé et qu’elle a été craintive, mais non, elle en redemande toujours! Elle adore Oséo, elle adore Train Train, notre annexe, et elle adore naviguer.

Et Ronald finalement? Et bien Ronald, lui, est toujours positif! Il ne rechigne jamais à rien. Il aime Oséo, il aime la navigation et il aime tout ce que l’univers de la voile implique. Il aime se positionner plein vent arrière pour pouvoir placer ses voiles en ciseaux et essayer à ce que ça tienne. Il aime sortir le kit de pêche pour essayer d’attraper des poissons avec les enfants. Il aime pomper l’eau de Train Train après une grosse averse. Il débloque même les toilettes avec zen! Ronald est heureux sur son bateau, et nous le sommes tous en fin de compte.

Nous pouvons donc dire que cette première saison de voile fut un succès pour nous tous et que nous en sortons tous avec un enthousiasme encore plus ferme à poursuivre notre projet de grand voyage!

Voici maintenant quelques images de cet été 2010.

Petit matin brumeux sur le lac [singlepic id=102 w=320 h=240 float=none]

C’est un départ! [singlepic id=105 w=320 h=240 float=none] Léa aux commandes [singlepic id=106 w=320 h=240 float=none] Et Julien, très concentré [singlepic id=135 w=320 h=240 float=none] Destination : la plage! (Valcourt) [singlepic id=138 w=320 h=240 float=none] [singlepic id=141 w=320 h=240 float=none] Allez! On tire! [singlepic id=118 w=320 h=240 float=none] On pousse! [singlepic id=119 w=320 h=240 float=none] Et on rame! [singlepic id=120 w=320 h=240 float=none]

Et c’est reparti! Destination : Burlington! [singlepic id=127 w=320 h=240 float=none] Matiné ensoleillée devant la plage publique [singlepic id=128 w=320 h=240 float=none] En route pour la ville! [singlepic id=129 w=320 h=240 float=none] On joue au parc… [singlepic id=146 w=320 h=240 float=none] On se baigne un peu… [singlepic id=147 w=320 h=240 float=none] Et on se promène en ville [singlepic id=148 w=320 h=240 float=none] [singlepic id=149 w=320 h=240 float=none] [singlepic id=150 w=320 h=240 float=none]

Navigation par temps gris… [singlepic id=133 w=320 h=240 float=none] [singlepic id=132 w=320 h=240 float=none] Les embruns [singlepic id=117 w=320 h=240 float=none]

Mouillage tranquille [singlepic id=124 w=320 h=240 float=none] [singlepic id=139 w=320 h=240 float=none] …et baignade [singlepic id=123 w=320 h=240 float=none] [singlepic id=140 w=320 h=240 float=none] [singlepic id=142 w=320 h=240 float=none]

En route pour l’expédition! [singlepic id=137 w=320 h=240 float=none] [singlepic id=121 w=320 h=240 float=none] Pause collation [singlepic id=122 w=320 h=240 float=none]

Petit déjeuner sur la plage [singlepic id=126 w=320 h=240 float=none] [singlepic id=125 w=320 h=240 float=none]

Visite à bord!

Et voilà Grand-maman et Papy[singlepic id=114 w=320 h=240 float=none] Sylvie à la barre et Normand à la bière! [singlepic id=115 w=320 h=240 float=none] Petite partie de pêche [singlepic id=113 w=320 h=240 float=none] [singlepic id=110 w=320 h=240 float=none] Tout le monde debout, on déjeune! [singlepic id=111 w=320 h=240 float=none] [singlepic id=108 w=320 h=240 float=none] [singlepic id=116 w=320 h=240 float=none] [singlepic id=112 w=320 h=240 float=none]  Concert de djembé [singlepic id=134 w=320 h=240 float=none] Ballade en Train Train [singlepic id=136 w=320 h=240 float=none] Canards à bord! [singlepic id=103 w=320 h=240 float=none] Et pendant la pluie, un peu de monopoly! [singlepic id=131 w=320 h=240 float=none] Léa reine des noeuds! [singlepic id=109 w=320 h=240 float=none]

C’est le temps du dessin… et des singeries [singlepic id=107 w=320 h=240 float=none] Dessin le matin [singlepic id=143 w=320 h=240 float=none] [singlepic id=144 w=320 h=240 float=none] [singlepic id=145 w=320 h=240 float=none] Coucher de soleil à Monty’s Bay [singlepic id=104 w=320 h=240 float=none]

C’est le retour, dors bien Léa… [singlepic id=130 w=320 h=240 float=none]

Amélioration 2010 Jan 11

Suite à l’achat de notre voilier, nous avons fait plusieurs travaux au printemps 2010.  En voici un résumé:

  • Enlever tous les chandeliers et sceler lors de la pose.
  • Changements de plusieurs poulies au pied de mat
  • Installation filet pour la sécurité des enfants
  • Changement pompe eau douce
  • Changement de toilette arrière
  • Changement Hatch toilette avant
  • Changement Hatch principal du carré
  • Installation de Ventilateurs solaire (2X)
  • Changement tuyaux circuit de refroidissement moteur
  • Polissage complet de la coque et du pont