Subscribe RSS

Tag-Archive for "St-Vincent et Grenadines"

Vidéo de nos Grenadines Nov 06

Les Grenadines sont derrière nous, mais nous avons pondu ce petit film pour nous, et vous, faire revivre encore ses beautés et le plaisir que nous y avons eu! Prêts pour des îles, des plages de rêve, des poissons et des tortues? Visionnez!!

St-Vincent Nov 03

Nous quittons Bequia le 30 octobre au matin alors que Dame-Météo nous annonce du nord-est pour dans 3 jours. C’est un bien mauvais vent pour remonter au Nord… En plus, une vilaine houle du nord-ouest est prévu pour le 4, il faudra s’en abriter, le mieux sera Sainte-Lucie. Nous décidons donc avec Cataja de faire nos douanes de sortie à Bequia car à Young Island où nous allons, sur l’île de St-Vincent, il n’y a pas de douane. Nous serons illégal pour un jour ou deux… Trop se tenir avec des Français nous corrompt!

Petite navigation d’une dizaine de miles dans notre premier canal de la remontée, ont file sur une mer calme, génial ! Les Grenadines et St-Vincent font parties du même pays, c’est en fait St-Vincent et les Grenadines. Nous sommes donc toujours dans le même pays, mais la grande île de St-Vincent a mauvaise réputation. On y parle d’agression, de vol, elle est donc peu fréquentée. Mais nous avions envie d’y venir et des copains s’y étaient déjà arrêtés avant nous. De la côte où nous l’avions longée quelques mois plus tôt, elle était magnifique. Il fallait qu’on s’y arrête!

On se rend donc Young Island. On se prend une boule dans le petit canal entre la petite île avec son resort de luxe et St-Vincent, car le courant y est fort et les bateaux se retrouvent vite dans tous les sens. La boule frappera avec grand dynamisme sur la coque dans ce courant, mauvaises nuits assurées!

Young Island (1)Young Island (57)

Sitôt arrivé, les enfants enfilent vite leurs costumes. Mais oui, c’est Halloween pour nous! La fête de Catherine avait été devancé d’un jour et l’Halloween suit toujours le jour d’après alors nous voilà à l’Halloween! De toute façon, pas à se soucier des dates, ici on ne fête pas Halloween. Mais nous, on organise une chasse aux bonbons au Fort Duvernette abandonné! Cataja ne fête pas ça non plus habituellement, mais les enfants ne se font pas prier pour chasser les bonbons!

Young Island (3)

On se retrouve tous à grimper les 250 marches du Fort Duvernette et qui nous mènent au sommet de l’île en forme de pain de sucre. 

Young Island (7)Young Island (9)Young Island (19)Young Island (36)Young Island (20)

La vue y est magnifique, les îles sont entourées de récifs et l’eau est limpide.

Young Island (16)Young Island (31)Young Island (17)

Les chocolats sont cachés… à vos marques, prêts, chassez !!!

Young Island (32)Young Island (33)Young Island (34)Young Island (37)Young Island (25)Young Island (41)

Il fait chaud, Léa porte sa traditionnelle moustache de sueur!

Young Island (44)

Une bonne récolte, bien sucrée ! Tout le petit monde, et grand monde, sont contents!

Young Island (49)Young Island (54)

Le lendemain, on se lève tôt (heuuu, très tôt, à 5h30!) car on part grimper la Souffrière, le volcan au Nord de l’île qui culmine à 1254 mètres d’altitude. Toujours actif (nous et le volcan!)! Il y a pas mal de nuage, mais bon, ça peut se dégager… Pique-nique est préparé, on a plus de 6 litres d’eau dans le sac à dos, plus les poncho de pluie, plus les lunch! 7h37, c’est parti pour une bonne grimpé!

Soufriere volcan (10)Soufriere volcan (35)Soufriere volcan (13)Soufriere volcan (25)Soufriere volcan (28)Soufriere volcan (46)Soufriere volcan (74)Soufriere volcan (75)Soufriere volcan (76)Soufriere volcan (15)

On mettra 5 heures à crapahuter, sous la brume d’abord, puis ensuite sous la pluie, à travers la forêt tropicale au départ, puis la végétation qui diminue pour terminer dans les cailloux du dôme dégarni du volcan. Et comme c’est le 31 octobre, les fantômes de la pluie sortent, Oooouuhh!

Soufriere volcan (41)Soufriere volcan (40)Soufriere volcan (47)Soufriere volcan (49)Soufriere volcan (50)

Au sommet, il vente, il pleut, il fait FROID !!!! Nous sommes dans un immense nuage, on n’y voit rien, « il est où le cratère ??? » !!! On cherche, mais on se fait fouetter par le vent, les enfants en ont ras-le-bol, tout à côté c’est un ravin, c’est peut-être ça le cratère ? D’une manière ou d’une autre, on n’y voit rien alors cratère ou pas, on ne le voit pas! Allez, on redescend!

Soufriere volcan (70)Soufriere volcan (58)Soufriere volcan (61)Soufriere volcan (68)Soufriere volcan (67)Soufriere volcan (59)

Finalement, Antoine a poursuivi quelque 5 minutes de plus et a trouvé le cratère, bien emmitouflé dans le brouillard épais. Il l’a vu. Mais nous, nous rentrons enfin dans la protection de la forêt tropicale et on se réchauffe un peu. Nous dinons d’un pique-nique bien mérité dans la coulée de lave.

Soufriere volcan (29)Soufriere volcan (79)Soufriere volcan (81)

Cataja lève les voiles dès notre retour, ils partent dès le lendemain matin pour une longue nav vers la Guadeloupe. Nous, nous quittons tôt au matin suivant. Le vent est finalement Est jusqu’au 2 novembre, il nous reste une journée pour s’arrêter à Wallilabou ! Youpi, on voulait tant s’y arrêter. Et quelle bonne affaire, ça valait vraiment l’arrêt !

En navigation. L’île de St-Vincent est vraiment superbe, toute en montagnes, en vallées et en falaises, et de belles baies invitent au mouillage tout au long de ses côtes.

Nav St-Vincent (5)Nav St-Vincent (4)Wallilabou (92)Wallilabou (2)

Wallilabou, c’est le lieu de tournage majeur, encore du Pirate des Caraïbes! C’est Port Royal, la ville, c’est là que Jack accoste avec son bateau coulant, debout sur son mat! Les décors sont toujours en place, un petit musée nous transportent dans l’univers des pirates, les falaises de la baies sont grandioses. La baie est belle, apaisante, on aodre!

Wallilabou (3)

On se prend une boule à 20EC au Wallilabou Anchorage et les boyboats nous attachent une deuxième ligne à terre. Ils nous font un bel accueil, rien à voir avec les qu’en-dira-t-ton lus sur l’agressivité des boyboats ici. On prepartira avec des noix de coco, de nouveaux bracelets (encore!) et un très bon souvenir!

Welcome to Wallilabou, repère de pirates! 

Wallilabou (7)Wallilabou (6)Wallilabou (56)Wallilabou (67)Wallilabou (89)Wallilabou (66)Wallilabou (72)Wallilabou (8)Wallilabou (22)Wallilabou (70)Wallilabou (85)

Tout le monde se fait plaisir! : Julien pend sa soeur, Léa pend son frère, et les enfants pendent leur professeur! Blague, bien sûr, on s’aime bien trop pour se pendre!

Wallilabou (11)Wallilabou (9)Wallilabou (14) 

Après s’être régalé de Jack Sparow et de pendaison, on marche une vingtaine de minutes à travers la campagne de St-Vincent pour atteindre la petite cascade de Wallilabou.

Wallilabou (25)Wallilabou (34)

C’est maintenant un parc payant, mais pas cher et c’est très beau. On y trouve bien la petite cascade et son bassin, mais aussi des jardins et un magnifique figuier qui a poussé sur un vieux muret de pierre.

Wallilabou (40)Wallilabou (46)Wallilabou (51)Wallilabou (42)

Retour et diner au Wallilabou Anchorage, le resto est relax, rempli de reliques de pirates et de trésors à découvrir et il y a plein de costume de pirates que les enfants vont vêtir et essayer pendant des heures ! On y retournera même en fin de journée pour qu’ils continuent à y jouer !

Wallilabou (86)Wallilabou (77)Wallilabou (78)Wallilabou (83) 

Nous avons adoré Wallilabou. On y serait resté encore et encore et nous aurions jeté l’ancre dans bien d’autres baies de St-Vincent qui avait l’air si belle, mais notre sortie est déjà faite depuis 2 jours et nous devons profiter du vent alors qu’il n’est pas encore Nord pour remonter vers Sainte-Lucie. Il nous faut donc quitter St-Vincent, après un marathon de 3 jours à la parcourir du Sud au Nord, par l’Est jusqsu’à l’Ouest.

Espérons que la réputation de l’île s’améliore, de même que la sécurité. Peut-être, avec l’ouverture bientôt de ce nouvel aéroport international qu’ils construisent.

Un anniversaire de rêve! Nov 01

Qui n’a pas rêvé de fêter son anniversaire sur une île, en compagnie de ses copains, autour d’un bon feu sous les cocotiers? Rhum punch, douce brise, couché de soleil… Et pourquoi pas à se régaler de poissons et de crustacés pêchés soi-même dans les eaux poissonneuses et claires du lagon qui nous entoure… Ahhhh, joli rêve n’est-ce pas!

Notre séjour dans les Grenadines continue à nous émerveiller ! Nous découvrons aux endroits déjà visité un aspect nouveau à chaque endroit. À notre visite à Petite Martinique, nous prenons cette fois-ci vers la gauche plutôt que la droite sur la seule route principale de l’île et nous découvrons l’île sous un nouveau jour. Nous atteignons le deuxième sommet de l‘île, parcourons ses petites rues, traversons les pâturages de chèvres. La ballade nous plait beaucoup et se termine au petit marché du village où nous mangeons d’un bon « Roti », une pâte style crêpe avec à l’intérieur un mélange de pomme de terre et poulet au curry, miam!

Petite Martinique (9)Petite Martinique (14)Petite Martinique (22)Petite Martinique (30)Petite Martinique (29)Petite Martinique (37)Petite Martinique (10)Petite Martinique (26)Petite Martinique (55)Petite Martinique (56)

Capt’n Ron en navigation, belle mer…

Bequia (5)Bequia (1)

Et Bequia, elle qui était toute sèche et grise est maintenant un beau joyau tout vert et bleu! C’est superbe! Le village est animé de sa petite rue marchande, ses kiosques à légumes, les gens sont gentils, bref, on adore!

Bequia (124)Bequia (126)Bequia (128)Bequia (132)Bequia (96)Bequia (12)Bequia (14)Bequia (17)

En plus, Cataja est là! On s’amuse bien! Ensemble, on profite de la longue plage et se faisons quelques joutes de paddle. Antoine gagne toujours, évidemment, un vrai enfant ce papa!

Bequia (40)Bequia (38)Bequia (42)Bequia (140)Bequia (43)Bequia (66)Bequia (146)Bequia (44)Bequia (76)Bequia (77)Bequia (52)Bequia (30)Bequia (139)Bequia (138)

Ronald et Antoine se font une petite pêche et nous reviennent avec une autre belle récolte! Décidément, mon Ronron devient bon! Antoine attrappe même deux cigales de mer, c’est la bébête qui semble sortie droit du temps des dinosaures. On les cuisines grillées, puis en chaudrée au coco, miam miam! … Heuuu, Julien! on ne joue pas avec sa nourriture!

Bequia (21)Bequia (19)Bequia (24)Bequia (86)Petite Martinique (6)Bequia (88)

Alors, comme l’endroit est parfait, que nous avons nos amis Cataja, que Grosloup est arrivé aussi et que Guy notre ami du Québec qui convoie un bateau de Grenade a St-Martin nous annonce qu’il arrive en après-midi, alors on décide de devancer l’anniversaire de Catherine d’une journée et d’organiser un feu sur la plage pour la soirée ! Les hommes sont mis en corvée de pêche, les femmes et les enfants sont en mission bois pour le feu, chacun prépare une petite bouffe et nous nous retrouvons tous sur la plage en fin d’après-midi. On se grille des langoustes sur le feu à même la sling, on se régale de bananes fourrées au chocolat dans la braise, Catherine souffle ses bougies sur son renversée à l’ananas, les enfants s’empiffrent de saucisses et de guimauves… Le résultat :une soirée mémorable!

La fête de maman débute toujours dès le lever! Les enfants ont préparé des cadeaux, des cartes, Léa a même organisé une grande chasse aux cadeaux dans Oséo. Maman est gâté, j’ai de beaux nouveaux bracelets fabriqué par mes amours! Merci mes cocos!

Un bon café et c’est parti pour la chasse!

Bequia (103)_thumb[9]Bequia (104)_thumb[3]Bequia (106)_thumb[8]Bequia (111)_thumb[1]Bequia (119)_thumb[1]

Coopération (ou compétition!) Québec-France pour démarrer le feu! Puis toute notre gang.

Anniv Cath Bequia (3)Bequi anniversaire (21)Bequi anniversaire (16)Bequi anniversaire (15)

Prêts pour le festin!!!

Bequi anniversaire (27)Anniv Cath Bequia (11)Anniv Cath Bequia (12)Anniv Cath Bequia (16)Bequi anniversaire (35)Bequi anniversaire (42)Anniv Cath Bequia (21)Anniv Cath Bequia (17)Bequi anniversaire (41)Anniv Cath Bequia (26)

Ahhhh, vraiment, quelle soirée! Et cette soirée, je ne l’ai pas rêvé! Et je peux vous affirmer que personnes sur Oséo n’oubliera cet anniversaire qui en fut un de rêve pour nous tous!

Grenadines, à leur meilleure ! Oct 25

C’est fantastique de découvrir que, malgré que nous ayons déjà passé un mois dans les Grenadines en juin dernier, il nous restait encore des petits racoins pour nous émerveiller.

Deuxième séjour dans les Grenadines mais, pour cette deuxième, nous avons eu droit aux Grenadines à leur meilleur : le soleil qui brille à plein et aucun vent pour rider la surface de l’eau! Résultat : une eau turquoise d’une clarté absolue! À naviguer dans 70 pieds d’eau, on y voit le fond parfaitement! Et en quittant Carriacou, deux poissons mordent à nos lignes, on garde le beau barracuda de 26 pouces!

Clifton (1)Clifton (29)

Clifton que nous n’appréciions pas du tout nous offre cette fois-ci un mouillage jamais vu digne de cartes postales.

Clifton (10)Clifton (7)Clifton (30)Deux étoiles de mer dans une eau cristaline…

Clifton (25)Clifton (19)Clifton (27)Clifton (8)Clifton (12)

En ville, nous retrouvons Jenny et son kiosque de délicieux fruits et légumes avec plaisir! Elle aussi nous reconnait! Nous sommes heureux de nous revoir, pour une dernière fois… Elle offre à Léa un beau bonnet rasta, ce sera un beau souvenir d’elle, des Grenadines et de l’île d’Union.

Clifton (16)Petit Tabac (70)

Nous ne demandons rien de plus… ou, pourquoi pas, quelques langoustes pour souper? …

Tadam!!! Deux magnifiques spécimens de 2,6 et 3,2 livres! Bravo Capi!

Petit Tabac (58)Petit Tabac (67)

Le temps si calme nous permet de nous rendre à l’extérieur des Tobago Cays sur l’île de Petit Tabac. Elle est superbe! Une autre île à la Pirate des Caraïbes, vous la reconnaissez? C’est l’île où Jack Sparow a été abandonnée deux fois plutôt qu’une, avec la belle Elizabeth, ils ont bu et dansé et la belle mis le feu aux beaux cocotiers au bout, rien de moin!

Petit Tabac (36)Petit Tabac (51)Petit Tabac (49)Petit Tabac (34)Petit Tabac (42)Petit Tabac (43)Petit Tabac (56)Petit Tabac (57)Petit Tabac (41)Petit Tabac (35)

Les récifs entourent l’île, remplis de poissons, requins, raies et langoustes et le peu de vent permet même à Ronald de se rendre sur la barrière du World’s End Reef pour y plonger. Les enfants redécouvre le plaisir de jouer dans la mer, grimper et plonger de Paddle, admirer la vie marine, sauter les vagues… Après tant de temps à Grenade, la mer nous attire tant!

Petit Tabac (60b)Petit Tabac (62)Petit Tabac (59)Petit Tabac (38)Carte Tobago CaysSandy Island (83)

Nous retrouvons les Tobago Cays et ses tortues avec plaisir. Ancré cette fois-ci face aux récifs, nous avons pour nous seul les tortues, raies et poissons ballons qui nagent sous Oséo. La brise souffle, l’immensité de l’océan et la belle Petit Tabac forment notre paysage devant alors que l’île de Jamesby et sa plage vierge fait notre vue de derrière. Autour, les tortues qui remontent prendre une bouffée d’air. Les Tobago Cays sont vraiment merveilleuses…

Tobago Jamesby (48)Tobago Jamesby (49)Tobago Jamesby (53)Tobago Jamesby (54)

En plongée dans les Tobago Cays

poisson-sacochetortue (3)tortue (6)2014-10-19_07h53_27tortue (13)poisson-ballon2014-10-19_08h13_00

Jamesby

Tobago Jamesby (56)Tobago Jamesby (59)Tobago Jamesby (67)Tobago Jamesby (66)Tobago Jamesby (76)Tobago Jamesby (82)Tobago Jamesby (83)Petit Tabac (66)Tobago Jamesby (52)

Les enfants sont heureux de retrouver leurs amis de Cataja et Grégal : Malo, Elian, Pacome et Raphaël. Les Paddleboard font office de canoë et on se promène d’un bateau à l’autre. On joue à la tag sur Cataja, au lego sur Oséo, à la Play Station sur Grégal, les hommes partent à la chasse sous-marine et nous rapportent le diner de poissons et langoustes, on se fait des parties de badminton sur la plage de Mayreau puis on célèbre l’anniversaire de Eurielle sur Cataja avec des beignets de poissons et de langoustes. Que du bonheur!!

Tobago CaysTobago Jamesby (41)Mayreau (9)Mayreau (10)Tobago Petit Bateau (17)Tobago Petit Bateau (20)Mayreau (13)Mayreau (4)Mayreau (6)Mayreau (18)Chatham (15)

Joyeux anniversaire Eurielle!!!

Tobago Petit Bateau (5)Tobago Petit Bateau (6)Tobago Petit Bateau (8)Anniversaire Eurielle1Anniversaire EurielleTobago Petit Bateau (7)

De bien beaux moments, des îles magnifiques…

Nous repassons par les endroits que nous aimons le plus. Chatham Bay, pour son décor de montagne grandiose, son récif juste à côté du bateau remplis de beaux et bons poissons et pour son mouillage calme et bien plat.

Chatham (8)Chatham (10)Chatham (11)Chatham (14)Chatham (7)

Le ciel s’embrase à Chatham après une journée de pluie et de grains…

Chatham (21)Chatham (20)

Petite Martinique et Petit St-Vincent, pour la beauté de Petit Saint-Vincent et la bière la moins chère des Antilles à Petite Martinique, c’est le temps de faire le plein à bord!

Un dernier saut par Bequia…

Puis nous nous retrouverons à nouveau en territoire nouveau : la grande île de St-Vincent. À nous de la découvrir pour VOUS la faire découvrir!

Les images de ces endroits sont à venir car nous quittons ce matin Chatham pour Petite Martinique. La nuit a été moche avec une petite houle du Sud-Ouest qui nous a fait rouler.

Dernières photos, parce que c’est si beau…

Clifton (20)Tobago Jamesby (47)Tobago Petit Bateau (16)Tobago Jamesby (44)Tobago Petit Bateau (21)Mayreau (15)Petit Tabac (52)Mayreau (16)

Au revoir Grenade, nous retournons Aux Paradis ! Oct 14

Nous reprenons la route du voyage! Quitter Grenade nous fait bien un petit pincement au coeur, cette île nous aura donné de beaux panomaras, mais surtout, nous y aurons vécu et nous aurons rencontré des amis : Dwain, Mickey, Akira, M. le directeur, Enron… Au revoir True Blue! Nous partons pour St-George d’abord (à nous les pâtisseries!) et ensuite, l’aventure qui recommence!

St-George (226)St-George (229)

Après St-Georges, c’est un départ ! Nous voilà officiellement reparti ! Pas très loin, j’en conviens, mais l’aventure se trouve parfois tout à côté de notre porte ! Nous ne parcourons que quelque 2-3 miles jusqu’à la Pointe Molinière, et là se trouve un petit mouillage forain d’une eau translucide d’un beau vert profond, avec au fond des coraux et des poissons, et juste à côté, le parc sous-marin aux statues immergées.

Moliniere (28)Moliniere (16)Moliniere (5)Moliniere (7)

Les statues immergées…

2014-10-13_07h21_252014-10-13_07h37_342014-10-13_07h29_592014-10-13_07h34_182014-10-13_07h28_572014-10-13_07h33_132014-10-13_07h29_24

Levée au matin, l’eau est si calme et claire qu’on y voit les sergents majors qui nagent autour d’Oséo. Ahhh, et la boule, c’est elle qui a cognée toute la nuit, bo-boum, bo-boum, sur la coque. Rrrrrrr…

Moliniere (24)Moliniere (29)Moliniere (22)

Et c’est reparti, on navigue!!! Sur une eau d’un calme… pas de grande voile aujourd’hui, mais le bonheur d’être sur l’eau, de naviguer sur une mer si douce… Les enfants prennent la barre à tour de rôle. Ils sont heureux de naviguer à nouveau, on retrouve le plaisir de glisser sur l’eau, on jase, on rêve. On voyage!

Nav Carriacou (6)Nav Carriacou (11)Nav Carriacou (15)Nav Carriacou (1)Nav Carriacou (17)Nav Carriacou (24)Nav Carriacou (8)Nav Carriacou (20)Nav Carriacou (5)

Toutes voiles dehors dans le canal. Nous n’aurons jamais eu un canal aussi calme! Les grains nous talonnent, mais ils ne nous auront pas! Devant nous, nous apercevons comme deux planches avec un aileron, immobile… Catherine demande à Ronald de se dérouter un peu pour ne pas les heurter… et les voilà qui filent lorsqu’on les frôle! C’était deux dauphins ou petites baleines qui someillaient!

Nav Carriacou (33)Nav Carriacou (31)Nav Carriacou (34)

Et vous ne trouvez pas que la pointe Sud de Carriacou ressemble à un dragon couché le cou allongé? Nous, on a vu ça.

Nav Carriacou (32)

Nous arrivons à Carriacou après six heures d’une navigation reposante. Puis, à Sandy Island, nous tombons amoureux…

Sandy Island (1)Sandy Island (71)Sandy Island (5)Sandy Island (3)Sandy Island (7) Sandy Island (8) ……

Sandy Island… si le paradis existe, il pourrait bien ressembler à ce petit îlot de sable… Tout doux, tout fin, tout parfait…

Sandy Island (81)Sandy Island (96)Sandy Island (114)Sandy Island (131)[3]Sandy Island (79)Sandy Island (54)Sandy Island (75)Sandy Island (12)Sandy Island (47)Sandy Island (133)Sandy Island (55)Sandy Island (77)

L’endroit est si beau que maman y décrète congé d’école pour le lendemain! À la place, on retourne à l’île magique, on se baigne, on nage dans l’eau claire. Tout autour du bateau, il y a des petits poissons, des oursins et, dans les oursins, qui y est caché??? Des langoustes! Et oui, les coquines, elles se croyaient bien cachées, mais non, on vous a vu! Mais c’est un parc ici, alors on les admire, mais on pêche pas. Bon petits marins, nous sommes! Bien respectueux!

Sandy Island (84)Sandy Island (85)banc_yellowlangouste2langoustepoisson-sacoche

Le soir, alors que nous mangeons dehors dans le cockpit, nous voyons sur la surface de l’eau de faibles lueurs vertes… Du planctons phosphorescents!!! Ce n’est pas la première fois que nous en voyons, d’abord à Vieques, ensuite à l’île de Tintamarre, sur St-Martin. Mais toujours, c’est magnifique à admirer! Non mais vraiment, quel endroit fabuleux!

L’endroit nous est si merveilleux qu’on décide de fêter tout ça pour de vrai! Et qu’est-ce que ça prend pour faire une fête? Un gâteau!! C’est le gâteau que nous avions acheté pour la fête de maman qui s’en vient! Mais ce sera le gâteau de Sandy Island finalement, le gâteau du voyage qui reprend!

Sandy Island (124)Sandy Island (67)Sandy Island (139)Sandy Island (141)

Ahhh, vraiment, on adore…

Sandy Island (113)

Après deux jour sur l’îlot, on va à la découverte de Paradise Beach, juste en face. Au nom, ça promet! La plage est en effet paradisiaque, infinie, du sable fin que Julien et Léa façonneront en construction de sable pendant que papa et maman se laisse flotter dans cette eau à 96 degrés.

Paradise Beach (10)Paradise Beach (12)Paradise Beach (5)Paradise Beach (26)Paradise Beach (7)Paradise Beach (13)Paradise Beach (31)Paradise Beach (8)

Et voilà…

… Et pour nos propres souvenirs, nos copains de Horizon, à True Blue… Au revoir la gang!

True Blue (385)

Chatham, Carriacou et Grenade! Jul 20

Quel plaisir que ces petites Grenadines! Nous nous y plaisons de plus en plus, à simplement écouler les journées. Chacun fait ses trucs, lego pour les enfants, planification scolaire pour Catherine, pêche pour Ronald, entrecoupé de lecture, de musique de baignade et de plage. Le Monopoly est aussi devenu très populaire auprès des enfants qui se regroupent sur Oséo pour une petite partie!

DSC_2419

Après notre séjour à Mayreau, nous sommes retournés sur l’île de Union pour s’arrêter dans Chatham Bay que nous avions bien envie de voir. Le décor est grandiose! De hautes montagnes d’un vert foncé entourent cette grande baie aux eaux calmes et claires. Au pied des falaises, nous plongeons dans de beaux fonds marins et voyons un banc de calmar. Ils sont étranges ces calmars! Ils nagent sur place en bande avec leurs ailerettes latérales et vous regardent avec leurs gros yeux, on n’ose franchement pas trop s’approcher!

Chatham Union (32)Chatham Union (3)

Ronald nourrira sa famille, et même Rêve d’océan, pour la première fois grâce à sa pêche! Bravo Ronald!! Il a aussi pêché un calmar, un seul puisqu’on ne savait pas trop comment l’apprêter. Et c’était délicieux, malgré l’allure peu ragoutante!

Chatham Union (31)Chatham Union (28)

Julien lui se rentrera une énorme épine de cactus dans le pied sur la plage. Ouch! Pauvre Julien, après la méduse le cactus, c’est toujours lui qui goutte aux attaques de la nature! Pourvu que la prochaine de soit pas d’un requin! 

Chatham Union (25)Chatham Union (6)Chatham Union (9)Chatham Union (20)Chatham Union (24)Chatham Union (12)Chatham Union (19)

Nous passons ensuite par Clifton, cet ancrage que nous détestons entre tous où on se fait aborder dès notre approche par des Boyboats insistants et où ça brasse tout le temps. Mais nous n’avons pas le choix, c’est notre dernière journée dans les Grenadines et il nous faut faire notre sortie aux douanes et à l’immigration. Nous sommes avec Rêve d’océan, Ronald et Dominic se chargent des douanes, Catherine et Marie-France des courses. Les femmes se font offrir un bon jus de fruit par Jenny! C’est que c’est la troisième fois que nous faisons tous nos achats à son petit kiosque de fruit et légume. Madame Jenny nous fait toujours de bon prix et nous offre toujours de petits cadeaux, bananes, mangues, et aujourd’hui cocktail de fruit. Merci Jenny!

Clifton Union (10)

Attention requin!

Clifton Union (3)Clifton Union (5)

Et c’est un départ vers notre prochain pays : Grenade! Ce n’est pas très loin, juste l’autre petite île d’à côté, sur l’île de Carriacou qui appartient à Grenade. À moins de deux heures de voile, une belle voile vent à 120 degré sans vague. Catherine met les lignes à l’eau et hop, une touche! Un poisson! C’est un barracuda, encore vous direz, mais non, nous sommes contents, ici, ils ne sont pas infectés par la ciguatera, on ne trouve pas cette toxine à ces latitudes. Nous sommes bien curieux de déguster cette chair blanche et ferme et, franchement, c’est excellent!

Catherine et son poisson, un beau barracuda de 3 livres, 24 pouces.

IMG_9538

Les habitants de Carriacou sont formidables. Tous accueillants, souriants, chaleureux. Mais on ne peut pas en dire autant de leur douaniers qui ont fait un savon-monstre à Ronald, le menaçant même d’une amande sévère, voire de prison (!) parce que nous ne sommes pas allé faire nos douanes dès notre arrivée. C’est que nous avons jeté l’ancre à 15h00, les douanes ferment à 16h00. Le temps de ranger les voiles, se ramasser, c’était serré, nous décidons d’y aller le lendemain. Mais les douaniers, ils étaient pas contents…

Une chance que les douaniers n’avaient pas vu que Catherine et les enfants regardaient tranquillement la télé dehors, nous serions sans doute tous en prison! L’équipage ne doit « normalement » pas mettre pieds à terre tant que les procédures ne sont pas terminées, mais peu de douaniers s’en formalisent…

IMG_9543Carriacou (10)

Après les douanes, on marche la longue plage de Tyrrel Bay histoire de découvrir ce nouveau village. La plage est entièrement bordée de mancenilier un arbre entièrement toxique qu’on retrouve fréquemment dans les Antilles. Tout est toxique : fruit, feuilles, écorce. Y toucher provoque des brûlures. On évite donc les nombreux fruits tombé par terre.

On rencontre les gens, on visite les petites épiceries, petit rituel d’arrivée dans un nouvel endroit! « Qu’est-ce qu’il y a de bon à trouver et manger ici »! Et on croise un minibus qui nous demande si on veut aller à Hillsborough. Il fait un soleil magnifique, demain on annonce de la pluie, pourquoi pas! On embarque donc tous les quatre pour 9 EC, soit moins de 4$. La ballade en ville était très bien, mais c’est le tour de minibus qui plait le plus aux enfants! Et ça nous permet de voir l’intérieur des terres bien vivante et habité. On respire les diners qui mijotent, les feux de broussailles, la terre et les chèvres. On entend les coqs qui chantent.

Carriacou (12)Carriacou (32)Carriacou (33)

Nous sommes le 17 juillet. Il y a un an, nous quittions notre chez nous du Québec pour nous lancer vers l’aventure. Quel bonne décision! Nous voilà ici, à Carriacou, nom inconnu jusqu’alors. Nous sommes privilégiés, nous le savons. On célèbre cette journée avec un bon restaurant, vue sur la mer, un Bitter Lemon pour les enfants et une Carib pour les parents!

Carriacou (19)Carriacou (23)

Hillsborough, joli! On y trouve un pain aux épices succulent, et également une petite bibliothèque qui plait bien à nos jeunes lecteurs!

Carriacou (27)Carriacou (16)Carriacou (26)Carriacou (30)Carriacou (31)Carriacou (28)

Les célébrations se poursuivent sur Oséo où on sabre la champagnette!

Carriacou (34)Carriacou (37)

Des Boyboats originaux à Tyrrel Bay. Celui-ci nous vend du vin à 20 EC la bouteille, un autre nous apportait des huitres de mangrove absoluement délicieuse!

Carriacou (38)

Ce sera tout de Carriacou pour cette fois. Nous décidons de repousser la visite de Sandy Island et Paradise Beach à notre retour en octobre et de profiter de la belle météo du samedi pour se rendre sur l’île de Grenade. Nous avons un temps splendide, un soleil radieux, un vent arrière sur une mer plate, quel bonheur de naviguer toute voile dehors. Encore une fois, nous nous sentons privilégié d’être là, à ce moment précis. Nous nous faufilons au travers de plusieurs îles aux reliefs dramatiques qui sont de toute beauté sous cette lumière matinale. Il est 9h00 au moment où nous longeons Kick Em Jenny et l’île Ronde, un ensemble parfait de beauté sauvage. Tout autour, nous voyons planer les poissons volants et plonger les oiseaux de mer. Quelle nature!

Grenade (3)Grenade (4)Grenade (7)Grenade (11)Grenade (10)

Nous contournons ensuite la zone d’exclusion du volcan sous-marin Kick Em Jenny. Ouf, pas d’éruption sous la quille! Et nous voilà à Grenade. Grenade,  que dire de celle île? Nous sommes subjugués par sa beauté. Une luxuriance de nature accrochée à des pics montagneux et enchâssés dans des vallées baignées de brouillard. Toute l’île que nous longeons du Nord au Sud n’est que beauté. Jusqu’à St-George, sa capitale, avec sa façade sur la mer qui baigne dans la lumière chaude de l’après-midi.

Grenade (27)Grenade (28)Grenade (12)Grenade (39)

En navigation, Julien, dans son monde, qui lit son 3e Harry Potter en 3 jours, tandis que Léa, elle, toujours avec nous, prête à aider. Une vraie moussaillonne!

Grenade (35)Grenade (37)

Nous nous ancrons dans le mouillage de St-George où nous retrouvons nos copains du Grosloup. À tribord se trouve la longue plage de Grand Anse, à bâbord la ville de St-George, devant une petite plage bordée de flamboyants, le coup d’œil est superbe!

Grenade (44)Grenade (48)

Nous nous rendons à terre visiter la marina Port-Louis. Nous avons idée d’y élire domicile pour un temps, peut-être un mois puisque les tarifs y sont alors réduit de moitié. Ça nous changerait d’être à quai, avec la piscine, la ville à côté…

Grenade (55)Grenade (59)

Mais non. La marina est bien jolie, de beaux jardins comme Catherine aime, une piscine comme les enfants aiment, de l’eau plate pour des nuits paisibles comme Ronald aime. Mais on n’achète pas. La marina nous mettait au dernier quai, loin de tout, avec les bateaux de charter. Il y a tout ça, mais il manque un petit quelque chose… on gardera nos sous et se gâtera autrement!

Et maintenant, à nous Grenade!!

Grenade (64)

Tobago Cays et Mayreau entre Bateaux-copains Jul 13

La dernière semaine aura été sous le signe des belles rencontres. En fait, en quittant Petit St-Vincent, nous nous sommes finalement dirigés vers les Tobago Cays, ces petites îles où nous tentons d’aller depuis quelques semaines. Léa, qui était malade depuis quelques jours, semblait vouloir aller mieux et le temps était si beau qu’on ne pouvait manquer à nouveau l’occasion et la météo pour s’y rendre. Et de plus, de nouveaux bateaux rencontrés une première fois lors de notre premier passage à Mayreau et qui étaient avec nous à Petit St-Vincent, bateaux remplis d’enfants (!), s’y rendaient aussi.

Nous y voilà donc aux Tabagos Cays!

Tobago Cays (32)Tobago Cays (31)Tobago Cays (17)

Ancré entre les îles de Petit Bateau et Petit Rameau, les couleurs et les contrastes de l’eau turquoise et des îles vertes, du sable blanc, sont magnifiques.

Tobago Cays (30)Tobago Cays (44)Tobago Cays (42)Tobago Cays (47)

Cet environnement pur et magnifique nous remet notre Léa sur pied en un rien de temps et, dès le lendemain, nous sommes prêts pour l’exploration! Ici, ce sont les tortues que nous voulons d’abord voir. Les Tobago Cays sont une réserve naturelle pour les poissons, coquillages et tout ce qui vit sous l’eau et une zone sur l’île de Baradel est dédiée aux tortues qui s’y retrouvent en grand nombre. Nous avons donc le grand bonheur de nager, parfois à quelques centimètres seulement, avec ces belles gracieuses des mers. Nous les suivons alors qu’elles broutent l’herbe des fonds marins, plongeons avec elles pour remonter simultanément reprendre une respiration. Elles sont si nombreuses et si peu farouches ici, c’est un réel bonheur et privilège que d’être là. Nous y retournerons à deux reprises.

Tobago Cays (6)Tobago Cays (7)tortue (26)tortue (17)tortue (1)tortue (11)tortue (27)

Nous poursuivons l’exploration sur l’île de Petit Bateau. Les vues sur ces eaux aux teintes indéfinissables de bleu, de vert et tout ce qu’il y a entre les deux sont renversantes. Et de petits sentiers nous font passer d’un côté à l’autre de l’île en croisant en chemin des crabes de terre et iguanes à l’allure préhistorique.

Tobago Cays (22)Tobago Cays (24)Tobago Cays (37)Tobago Cays (33)Tobago Cays (38)Tobago Cays (29)

La plage de Petit Bateau devient notre terrain de jeux et lieux de rendez-vous avec les nouveaux copains. Il y a nos fidèles amis de Rêves d’Océan et leurs deux garçons Xavier et Raphael, 9 et 12 ans, à qui s’ajoute la Tribu Janning du voilier Cataja : Papa Antoine, maman Eurielle et leurs trois garçons Malo, Elian et Pacome âgés entre 4 et 11 ans. Et il y a Carole et Jean-Lo du voilier Grégal et leur Raphaël âgé de 9 ans. Une belle tribue! Beaucoup de garçon! Mais notre Léa, la plus jeune (mis à part Pacome) et seul fille joue au foot, au rugby et au roi du paddle comme les garçons!

Tobago Cays (49)Tobago Cays (50)

La Tribu Cataja devant Petit Bateau

Tobago Cays (54)Tobago Cays (55)

Tout ce beau groupe se dirigera ensuite vers la belle plage de Saline Bay, sur Mayreau où on se promet parties de volleyball et autre jeux de plage. En quittant Tobago, nous faisons d’abord un ricochet par l’ile d’Union pour renflouer les provisions, en profitons pour faire la course avec Cataja (que nous battons à l’aller et voyons nous dépasser comme une flèche à plus de 8 noeuds au retour!) et allons ensuite s’abriter derrière Mayreau en prévision de la ligne de grain et des forts vents prévus le lendemain.

Mayreau (110)

Après la pluie le beau temps. Les hommes ressortent les « sling » et partent à la pêche, les enfants sortent kayak et paddle et se retrouvent sur la plage, les femmes se prennent du bon temps, seule à bord, chose rare! Et on se retrouve tous en fin de journée sur la plage.

Mayreau (100)Mayreau (104)Mayreau (107)Mayreau (108)Mayreau (98)Mayreau (96)Mayreau (118)Mayreau (113)

Les legos, toujours gagnant à bord! Ici, avec Malo, Elian et Pacome de Cataja.

Mayreau (99)Mayreau (103)

Quel dommage que nos chemins doivent déjà se séparer. Les voiliers français remontent vers le nord et les québécois continuent vers le sud. Nous faisons un dernier diner sur Cataja, nous sommes 16 à bord! Nous espérons recroiser ces belles rencontres plus tard à l’automne et qui sait, peut-être Cataja au Québec dans un an ou deux! Ce fut un plaisir de vous côtoyer les copains Sourire

Mayreau (121)