Subscribe RSS

Archive for the Category "2014 : Haïti – Iles vierges"

La baie de Samana et Los Haïtises, République dominicaine Mar 03

Ahhh, enfin!!! On se retrouve à nouveau en voyage! À nouveau de la nouveauté, du dépaysement, des décors grandioses! La baie de Samana en République dominicaine, une baie immense et un bon nombre de petites merveilles à découvrir! …Mais parlons d’abord de notre traversée du Mona, et je serai brève : elle fut excellente! Notre fenêtre météo sans grand vent (entre 10 et 20 noeuds de l’Est) nous a permis à la fois une voile excitante et un parcours sans heurt. Un peu de voile sportive, un peu de voile moteur, des vagues belles, une nuit avec sommeil (! – chose rare en traversée de nuit!), nous sommes arrivés à l’entrée de la baie de Samana au petit matin, en forme!

C’est un départ, ouf rien d’inquiétant à l’horizon! …Et le soleil se couche sur la mer, Marama devant, n’est-ce pas de toute beauté?

Nav vers Samana (1)Nav vers Samana (6)Nav vers Samana (7)

Et pour nous accueillir dans la baie, les baleines étaient au rendez-vous, pour nous, pour nous souhaiter la bienvenue en République dominicaine! Et aussi les montagnes magnifiques. Ici, les cocotiers ne se contentent pas des bordures de plage, ils accaparent toutes les montagnes, c’est magnifique!

baleine1baleine2baleine3Nav vers Samana (24)Nav vers Samana (32)

La baie de Samana fait partie de la zone de migration des baleines. Elles viennent y mettre bas et faire grandir leur petit avant de retourner dans les eaux tempérées du nord.

Ah oui, et, en navigation pendant son quart de nuit, Catherine a reçu un poisson volant sur la tête! Un tout petit, pop! Et l’a remis à l’eau pour ne pas qu’il meurt. Mais au matin, nous en avons trouvé un autre sur le pont, tout sec celui-là, le pauvre.

Samana (4)Samana (5)

Nous nous arrêtons à la petite ville de Santa Barbarra de Samana. C’est là que nous y faisons notre entrée au pays. Chère la République dominicaine… 33$ pour le port, 70$ pour le bateau, 12$ par passager… la facture est salée, mais bon, il faut ce qu’il faut.

Nav vers Samana (27)Samana (3)Samana (1)Samana (7)

Heureusement, on y mange pour presque rien, moins de 8$ pour trois repas bien locaux dans les petits lolos de bord de rue, on adore et c’est pour ça qu’on a tant envie de la République! Des montagnes de riz, des bouts de viandes plein d’os et de nerfs, petite salade, friolles et autre bol mystère, parfait! Sans oublier les cabots qui trainent autour!

Samana (9)Samana (11)Samana (19)Samana (15)Samana (18)Samana (20)Samana (10)

Puis nous nous rendons en un endroit fabuleux : El Parque National de Los Haïtises. Nous y passons trois journées revigorantes à arpenter ses décors grandioses aux allures de jurasique parc, avec ses pains de sucre rocheux desquels pendent les lianes et la mousse espagnole. Et au-dessus il y a les oiseaux qui survolent et planent en des cercles réguliers et qui, en cet endroit bien particulier, pourraient bien être des pérodactile témoins d’un autre temps!

Los Haitises (9)Los Haitises (11)Los Haitises (12)Los Haitises (8)Los Haitises (10)Los Haitises (14)Los Haitises (19)Los Haitises (6)Los Haitises (20)

Trois autres voiliers nous rejoingnent dans notre petite baie bien abritée, deux québécois et un français. Une baie entière de francophone! Il y avait longtemps que nous avions eu autant de bateaux-copain autour de nous et nous en profitons bien! À nous s’ajoutaient nos copains de Marama, Denis et Louise des Québécois de Sorel du voilier Dartagnan, une gentille famille parisienne, Stephane et Anne avec leur trois enfants Batiste, Lucie et Pauline du catamaran YSun Son et finalement Amélia1, François et Doris, également Québécois. Ensemble nous partons à la découverte de la mangrove de Los Haïtises et surtout, de ses cavernes!

Rassemblement des dinghy chez YSun et on y va!

Los Haitises (22)Los Haitises (28)Los Haitises (27)Los Haitises (32)Los Haitises (61)Los Haitises (30)Los Haitises (31)

Tous les petits mousses et le groupe des francos en entier!

Los Haitises (52)Los Haitises (55)

Nous ne nous attendions pas à de si impressionnantes cavernes! Elles sont immenses et profondent. De vrais galeries dans lesquelles il est facile d’imaginer des hommes de la préhistoires s’y accroupir pour y faire leur feu, y vivre et s’y abriter à une époque lointainte.

Los Haitises (34)Los Haitises (49)Los Haitises (46)Los Haitises (50)Los Haitises (51)Los Haitises (48)Los Haitises (41)Los Haitises (36)

Des dessins tapissent d’ailleurs certains murs des cavernes. Nous les trouvons un peu étranges ces dessins, mais ce seraient de réels vestiges des premiers habitants de ces grottes… 

Los Haitises (42)Los Haitises (43)Los Haitises (44)Los Haitises (40)

On repart en dinghy pour trouver d’autres cavernes encore dans une autre baie un peu plus loin. La nature est vraiment belle! Les enfants ont bien du plaisir à jouer aux petits singes avec les racines qui pendent des falaises!

Los Haitises (63)Los Haitises (64)Los Haitises (72)Los Haitises (70)Los Haitises (66)Los Haitises (67)Los Haitises (68)

Le lendemain nous repartons à nouveau, vers le fin fond de la baie de San Lorenzo cette fois pour parcourir un autre bras de rivière, une longue avancée dans le coeur de la mangrove. Ces mangroves sont magnifiques et nous rappellent la Indian River avec son repère de la sorcière Calypso du Pirate des Caraïbes. Nous arrivons au bout de la rivière et poursuivons à pied. Nous sommes dans la campagne dominicaine, un décor de plaines surplombées de montagnes qui rappelle de beaux souvenirs à Catherine qui avaient fait son premier projet de solidarité international en République dominicaine il y a plus de vingt ans, le décor était ainsi, de pâturage et de palmiers, de montagne de cocotiers. 

Los Haitises (73)Los Haitises (76)Los Haitises (80)Los Haitises (75)Los Haitises (78)Los Haitises (90)Los Haitises (88)Los Haitises (82)Los Haitises (83)Los Haitises (85)Los Haitises (86)Los Haitises (89)

Nous atteingons au bout de la piste l’Ecolodge Cano Nondo où nous passerons la journée entière car ici se trouvent plein de bassins, de cascades, de sentiers, de cavernes, de racoins à explorer, un terrain de jeux plus que parfait pour nos 8 enfants qui peuvent s’en donner à coeur joie et pour les grands aussi qui y prennent tout autant de plaisir! 

Los Haitises (92)Los Haitises (91)Los Haitises (94)Los Haitises (93)Los Haitises (96)Los Haitises (105)Los Haitises (118)Los Haitises (99)Los Haitises (102)Los Haitises (98)Los Haitises (100)Los Haitises (101)

Qu’est-ce que Julien et Léa s’apprêtent à faire selon vous?? De la spéologie? De l’alpinisme?

Los Haitises (107)Los Haitises (109)

Non! Du Zip Line!!! YAHHHOOOOOOO!!!!!!!

Los Haitises (110)Los Haitises (111)Los Haitises (113)Los Haitises (116)Los Haitises (114)Los Haitises (115)

Alors, belle journée vous pensez?? Oh oui!! Vraiment Los Haïtises, un arrêt à ne pas manquer!

Puerto Rico d’Est en Ouest Feb 23

Nous voilà désormais en mode « on avance »! Si bien que nous traversons Puerto Rico à coup de 25-35 miles par jour, s’arrêtant rapidement pour la découvrir un peu plus car, nous l’avions vite navigué à l’aller. Bahia de Jobos, Ponce, Caja de Muertos, Gilligan’s Island, Boqueron, Mayaguez, voilà notre Puerto Rico de 2015.

    carte puerto rico

Des mouillages souvent bien protégés où nous dormons bien, de la mangrove, des récifs. Mais Puerto Rico est plutôt une étape entre les Iles Vierges et la République dominicaine, pas tant une destination. Mais contre tout attente, c’est ici que nous avons vu nos premiers perroquets!!!

Ponce (5)Ponce (8)Ponce (6)

…Alors que nous étions à la Guancha de Ponce pour un petit verre de fin de journée, soit en pleine ville!! Et dire qu’on les cherchait dans les forêts tropicales!

Ponce (18)Ponce (15)Ponce (17)

À Ponce, en plus de nos perroquets (!), nous avons cette fois-ci pris le temps de visiter le Ponce Viejo, la vielle ville, avec ses bâtiments restaurés et sa caserne de pompiers plus que centenaire en plus de compléter l’approvisionnement d’Oséo. Nous sommes prêts pour les Bahamas où tout coûte une fortune, les cales sont bien pleines!

Ponce (56)Ponce (54)Ponce (42)Ponce (45)Ponce (52)Ponce (25)Ponce (27)Ponce (28)Ponce (22)

L’ancienne caserne de pompier devenu petit musée, très distincitive en rouge et noire.

Ponce (39)Ponce (35)

Notre mouillage favori aura été celui de Bahia de Jobos que vous avez vu au dernier post. Niché au creux de la mangrove, il nous rappelait l’Intracostal des États-Unis dans ce qu’il a de plus beau. Nous avons aussi bien aimé Caja de Muertos, une petite île à sept miles de Ponce avec sa plage, sentiers de randonnée jusqu’au phare tout en haut et vue superbe sur une prairie ondoyante et la mer battant sa côte Est.

Caja de Muertos (9)Caja de Muertos (17)Caja de Muertos (14)Caja de Muertos (10)Caja de Muertos (22)Caja de Muertos (24)Caja de Muertos (26)Caja de Muertos (31)Caja de Muertos (42)Caja de Muertos (39)Caja de Muertos (63)Caja de Muertos (48)Caja de Muertos (50)Caja de Muertos (58)Caja de Muertos (60)Caja de Muertos (11)Caja de Muertos (65)

On s’arrête à Gilligan’s Island mais on ne fait que passer, pas le temps de visiter car on aperçoit une ouverture pour traverser vers la République dominicaine, une navigation de plus de 24 heures et le passage du fameux Mona Passage. Donc on continue, prochain arrêt : Boqueron quelques 28 miles plus loin. Nous y atterrissons un dimanche, c’est la fiesta partout, sur l’eau et en ville! Boqueron ne manque pas d’ambiance, mais nous avons beaucoup à faire donc pas le temps de s’attarder à déguster les huitres, palourdes et empanadas offertes dans tous les petits kiosques de bord de rue, ni de temps pour la très longue plage qui nous appelle pourtant! Vite, il nous faut cuisiner notre traditionnel pain aux bananes des traversée. Demain sera la traditionnelle salade de pâte des traversées, en plus de sandwichs et crudité en quantité, nous serons prêts!

Boqueron (5)Boqueron (7)Boqueron (8)Boqueron (9)

Départ vers Mayaguez, le temps est d’un calme… On y fait nos douanes de sorties et on réussi enfin à se jaser avec Marama pour organiser notre traversé à venir! Pas facile avec ces déplacements quotidiens!

Boqueron (12)Boqueron (16)Mayaguez (1)Mayaguez (3)

Ouf, prêt pas prêt, on y va! Demain, on saute dans le Mona Passage et après-demain on sera en  République dominicaine!!! Souhaitons-nous bonne nav, vent et mer douce!

Vieques sous teintes de gris Feb 18

Vieques est pourtant si jolie… Mais dès que nous y sommes arrivés, le ciel s’est couvert de gris pour ne plus le quitter, pendant cinq jours… Cinq jours! Je crois que c’est un record de temps gris sous nos tropiques. Je sais, vous, vous batttez des records de froid… On en vient qu’à oublier ce froid terrible de février, ce que ça ne nous manque pas… Mais ce temps gris ici, c’est si dommage car Vieques étaient pour nous un grand coup de cœur l’an passé et nous avions très hâte d’y revenir pour visiter ses autres baies toutes sauvages et isolées. Nous voulions aussi en faire le tour en Jeep, mais on a annulé car sous la pluie, ce n’est pas aussi bien et au prix que nous coûtait le jeep, mieux valait l’apprécier à plein.

Mais même en gris, Vieques reste une île qu’on apprécie particulièrement. Pour son aspect sauvage et hors du monde, pour les gens qu’on y rencontre et qui y viennent parce qu’ils aiment cette île bien différentes des autres. Nous sommes seuls, seulement quelques aventuriers en jeep de jour et aucune âme qui vive le soir. Pêche, plongée, plage bordée d’arbustes rabougris, ce n’est pas la carte postale caraïbe, mais c’est le bonheur du bourlingueur des mers.

Bahia de las Chivas, nous y sommes le seul voilier dans cette baie sauvage. Le soleil a brillé lors de notre arrivée pour vite disparaitre sous la pluie les deux jours suivants. On parvient tout de même à une petite escapade à terre pour une partie de plage et body board, sous la pluie!

Vieques Las Chivas (8)Vieques Las Chivas (12)Vieques Las Chivas (11)Vieques Las Chivas (16)Vieques Las Chivas (18)Vieques Las Chivas (17)

Ouf, le grain qui menace à nouveau.

Vieques Las Chivas (19)Vieques Las Chivas (13)

Changement de mouillage, direction Ensenada Sun Bay, encore sous le gris… Mais une éclaircie semble se dessiner, vite, on arrête tout pour se dégourdir le corps sur la longue plage. Et ici, c’est le domaine des chevaux, plein de chevaux qui vivent en toute liberté sur l’île. Il y en aurait plus de 3000!

Vieques Sun Bay (6)Vieques Sun Bay (8)Vieques Sun Bay (27)Vieques Sun Bay (31)Vieques Sun Bay (21)Vieques Sun Bay (20)Vieques Sun Bay (23)Vieques Sun Bay (19)

Nous passons plus d’une heure à les observer, surtout ce tout petit poulain nouveau-né tout frêle sur ses nouvelles pattes.

Vieques Sun Bay (26)Vieques Sun Bay (25)Vieques Sun Bay (24)Vieques Sun Bay (10)

On se rend à Esperanza, c’est dimanche et les gens se retrouvent sur la plage ou dans les buvettes. Les rythmes latins animent la rue, ambiance festive! 

Vieques Esperanza (1)Vieques Esperanza (4)Vieques Esperanza (5)Vieques Esperanza (6)Vieques Esperanza (9)

Mais le répit soleil est de courte durée. Lundi 16 février, c’est plus gris que jamais. On passera la journée entière à l’intérieur, aucun répit soleil. Tout est détrempé et rien ne sèche. École, lego, pêche pour Ronald et quelques langoustes au souper (au moins!), puis cinéma-bateau.

Vieques Sun Bay (38)Vieques Sun Bay (39)

Et bien, tant pis, on t’aime quand même Vieques! Mais nous reprenons tout de même la route… Et oui, il nous faut avancer! Le temps passe rapidement, nous n’avons plus que quatre mois devant nous et la route est longue jusqu’au froid Canada. Et enfin, le soleil brille à nouveau sous nos tropiques, la mer est belle et nous naviguons vent arrière. La vie n’est-elle pas merveilleuse? Nous revoilà à Puerto Rico sous drapeau, jaune signifiant que notre entrée, soit nos douanes, ne sont pas faites. Une pause parfaite dans la Bahia de Jobos, un petit mouillage entouré de mangrove où nous sommes le seul et unique bateau. Toute cette beauté juste pour nous. Ne sommes-nous pas les plus chanceux du monde?

Culebra (1)Bahai Jobos (5)Bahai Jobos (6)Bahai Jobos (1)Bahai Jobos (7)Bahai Jobos (11)Bahai Jobos (9)Bahia Jobos (1)Bahia Jobos (2)

Les “Wild” Vierges espagnoles Culebra et Vieques Feb 13

Vous savez quoi? Nous aimons TOUTES les îles que nous visitons! Elles ont toutes un petit quelque chose bien à elle qui les rendent unique et qui nous font les aimer. Martinique c’était son Mont Pelée, Antigua ses eaux laiteuses trop bleues, St-Vincent ses mouillages sauvages à faire rêver…

Les Vierges espagnoles, elles sont relax. C’est comme toujours dimanche ici. C’est le no stress land par excellence! Personne ne s’en fait avec rien, on peut compter sur tout le monde, pas de vol, pas de crime. Culebra est en plus l’île au mille coqs. Quoi de mieux qu’un chant de coqs pour se faire sentir loin de chez soi! Ici, c’est l’apothéose de chants de coqs! À quatre heures du matin, ils commencent : un premier, puis un autre, et un autre! Au mouillage, nous sommes en plein centre de ce concert de cocoriq qui chantent tous en une cacophonie parfaite, avec parfois le hurlement d’un chien pour varier le ton! C’est le summum du mouillage! Protégé à 360o en plus, des gens sympas, que demander de plus! Mais bouh, on n’entend pas bien l’enregistrement des chants de coqs qu’on a fait (à 4:00 du matin), c’était pourtant si beau.

Culebra (26)Culebra (45)Culebra (43)Culebra (42)

Nous étions donc heureux de repasser par les Vierges espagnoles. Une fois à terre à Culebra, on s’est dit que c’était donc cool quand on s’était loué notre petit kart de golf la dernière fois… Ah oui, c’était vraiment trop drôle de parcourir l’île dans ses côtes qui montent et qui descendent dans notre petit bolide qui faisait des back fire POW POW!!! Ahhh, oui… Mais, pourquoi pas ENCORE?!!! OUI !!!!!!!

Cette fois-ci, nous avons droit à Rapido, c’est son nom! Un beau tout terrain avec des grosses roues! YÉH!!! Et nos copains de Marama font le tour avec nous, eux dans un beau Jeep rouge! YÉH!!! (parce que cinq, ça rentre pas dans un kart, bouh)

Culebra (58)Culebra (59)Culebra (33)Culebra (32)Culebra (62)

On refait pour une deuxième fois le tour de toutes les petites routes de l’île, et avons toujours un fun fou à monter et descendre les côtes! On se croirait en pleine montagne russe!!

Culebra (107)Culebra (30)Culebra (108)

        

On se rend à la plage de Zoni Beach au bout de l’île. Ouf, quelle beauté, à couper le souffle!

Zoni Beach Culebra (3)Zoni Beach Culebra (9)Zoni Beach Culebra (5)Zoni Beach Culebra (6)

Puis on repart plein Ouest pour Flamenco Beach… Re-à-couper-le-souffle et beaucoup de plaisir! La journée est superbe, l’eau est plus claire que jamais, juste trop beau! Et on s’amuse bien avec nos nouveaux copains, Léa avec Cassianne entre filles, Julien avec Emmanuel et Thierry au body board, puis les parents ensembles à papoter!

Flamenco Beach Culebra (34)Flamenco Beach Culebra (22)Flamenco Beach Culebra (11)Flamenco Beach Culebra (12)Flamenco Beach Culebra (3)Flamenco Beach Culebra (9)Flamenco Beach Culebra (16)Flamenco Beach Culebra (38)Flamenco Beach Culebra (30)Flamenco Beach Culebra (32)Flamenco Beach Culebra (37)

On a beaucoup aimé notre tournée de l’île en tout-terrain. On a tellement aimé qu’on se lancera finalement dans la cour des grands à Vieques… Bientôt! À suivre…

Culebra (37)Culebra (63)Culebra (112)

Montage-vidéo des Iles Vierges! Feb 08

Tel que promis, voici photos et vidéos de nos vacances dans les Iles vierges américaines et britanniques dans ce long métrage de notre cru! Vidéos sous-marins de nos plongée, surf des enfants, navigations, cocktails et noix de coco, de quoi vous donner envie de passer vos prochaines vacances dans les Iles Vierges! Musique Maestro!

Notre belle Visite en vacances dans les Vierges! Feb 07

Nous venons de passer une semaine intense de vacances dans les Iles Vierges! Ouf, pas nécessairement reposant, mais comme ça été bon! Revoir des gens qu’on aime, Mylène, la cousine de Catherine et marraine de Léa avec son conjoint Olivier, se retrouver et passer plus de temps ensemble qu’on n’en a jamais passé depuis les vingt dernières années! Courir d’un endroit à l’autre, prendre trois boules de mouillage dans la journée pour en faire le plus possible, y aller de plongée en randonnée, de baignade en Happy Hour, une vraie semaine de Charter!!

Les voilà qui arrivent! On se donne rendez-vous au Fat Turtle, à la marina Yacht Haven, et nous voilà parti!  À NOUS LES VACANCES !!! À NOUS LES ILES VIERGES !!!

Charlotte nav (4)Charlotte nav (7)Charlotte nav (9)

Après une première nuit à bord (où tout le monde a plutôt bien dormi, c’est un bon départ!), on quitte Charlotte-Amalie des USVI pour les BVI. Un court arrêt à Soper Hole pour les douanes et un petit goûter, c’est mignon avec ses petites bâtisses colorées, mais on doit poursuivre jusqu’à Buck Island avant la fin de la journée, vite! Nous jetons l’ancre vers 17h30. Une longue première journée, mais qui nous permet d’être tout à côté des fameux The Bath, un incontournable des vierges.

La navigation se passe bien, c’est bon, on a de bonnes recrues!

Cooper Island (4)Soper Hole (2)Charlotte nav (18)Soper Hole (13)Soper Hole (11)Soper Hole (6)Soper Hole (12)Buck Island (1)Buck Island (2)

Lendemain matin, Ah!!!! The Bath, toujours aussi insolites et captivant, même à notre deuxième passage (Premier passage ici)! Un dédale de passages au travers de gros rochers à grimper, patauger, se faufiler! La houle du Nord (qui nous compliquera la vie tout au long de la semaine…) rend les bassins agités et la natation sportive, mais l’arrêt est encore aussi génial, nos invités adorent! Yé!

The Bath (38)The Bath (39)GOPR0302The Bath (10)The Bath (7)The Bath (9)The Bath (16)The Bath (17)The Bath (19)The Bath (12)The Bath (8)The Bath (21)GOPR0340The Bath (31)GOPR0294The Bath (40)

The Bath secoué par la houle ne donne pas envie de s’éterniser à bord, on repart sitôt de retour à Oséo, un retour à la nage svp tout comme l’aller, ce qui met un peu de piquant à la visite, surtout avec les remous causés par la vague qui entre entre les rochers! Nos invités trouvent que nous avons de très bons enfants-nageurs, c’est bien vrai! De vrais petits dauphins, ils nagent le tout avec facilité malgré la distance et le remous!

Cooper Island, une nouvelle île pour nous et vraiment une belle découverte. Une belle plage, une cloche qui sonne l’ouverture du Happy Hour au Cooper Island Beach Club, nous voilà, on arrive!

Cooper Island (11)Cooper Island (13)Cooper Island (19)Cooper Island (14)Cooper Island (25)Cooper Island (30)Cooper Island (18)Cooper Island (21)

Mais la grosse vague qui se met à entrer dans le mouillage au courant de la nuit nous chasse au tout petit matin. À peine levés, nous levons l’ancre car c’est un vrai rodéo à bord et dans le mouillage! Ce sera à Peter Island que nous prendrons le déjeuner pour ensuite aller s’y aventurer à grimper ses sentiers et goûter à la belle plage de Deadman Bay.

Peter Island (2)Peter Island (1)Peter Island (25)Peter Island (8)Peter Island (6)Peter Island (14)[5]Peter Island (30)Peter Island (26)Peter Island (31)

Après la ballade sous le chaud soleil, on apprécie d’autant plus l’eau fraiche de la plage. Et pourquoi pas un petit repos, monsieur l’homme…

Peter Island (37)Peter Island (36)Peter Island (43)Peter Island (63)Peter Island (50)Peter Island (48)Peter Island (49)Peter Island (59)

Nous tenions absolument à emmener notre visite à Cane Garden, une de nos favorites lors de notre dernier passage. Mais il y a cette fois-ci cette grosse houle du nord qui perdure depuis des jours, grrrrr…. Impossible de s’y rendre et notre autre favorite, Cinnamon Bay sur l’île de St-John, toujours cette houle qui déferle sur la plage. De paradis de beauté sauvage paisible, elle devient une aventure épique pour tenter l’atterrissage à terre. Impossible d’y beacher le dinghy, on doit tous sauter à l’eau dans les rouleaux de vagues et nager jusqu’au bord, Train Train sera ancré plus loin. Le coup d’œil est loin d’être aussi paradisiaque… Mais on suit le plan de se rendre à pied jusqu’à Trunk Bay où la plongée est supposément très belle.

Heureusement qu’un pick-up nous prend en route car la marche aurait été drôlement longue. Au lieu, c’est drôlement amusant!

St-Jonh Francis-Maho Bay (11)St-Jonh Francis-Maho Bay (10)St-Jonh Francis-Maho Bay (13)St-Jonh Francis-Maho Bay (15)

Mais à Trunk Bay, c’est fermé, drapeau rouge, baignade interdite. Grrrrrr cette houle… Retour en taxi, on se contentera des plages de Maho et de Francis, celles-ci moins paradisiaques, mais protégées des vagues. Et après tout, le soleil brille, l’eau est turquoise, les poissons nous sourient sous l’eau, les conches sont partout, de mini à géantes, Olivier admirera même une belle tortues manger sous l’eau, nous ne sommes tout de même pas à plaindre!

St-Jonh Francis-Maho Bay (17)St-Jonh Francis-Maho Bay (20)St-Jonh Francis-Maho Bay (21)St-Jonh Francis-Maho Bay (25)St-Jonh Francis-Maho Bay (26)

Heureusement, le vent baisse et un jour parfait se lève pour le lendemain. Soleil, mer calme et plongée à couper le souffle sont à l’ordre du jour. D’abord The Indians que nous avions fait près d’un an plus tôt puis The Caves, une nouvelle pour nous. La première est toujours aussi belle, avec la danse des coraux qui valsent au gré des mouvements de l’eau, ses poissons multicolorent. The Indians est un véritable jardin sous-marin!

The Indians (14)The Indians (8)The Indians (15)The Indians (10)The Indians (20)The Indians (18)The Indians (16)The Indians (17)The Indians (21)

Mais The Caves, sur l’île de Norman Island! Wow!!! Nous prenons une boule de mouillage à quelques dizaines de mètres de la falaise et nous voyons les cavernes baignées par une eau tellement claire! Quel endroit! Quelle plongée fabuleuse! Les falaises descendent à pic, on y voit une magnifique raie léopard, un groupe de calmars aux couleurs scintillantes, des bancs de Blue Tang et pour clore le tout, une magnifique tortue posé sur le corail qui mange doucement. On la regarde, elle nous regarde. Nous resterons longtemps à l’admirer, quel moment merveilleux.

The Caves (1)The Caves (8)

Mais le must ici, ce sont les cavernes que nous pouvons parcourir avec nos palmes-masques-tubas. Le temps à nos yeux de s’habituer à l’obscurité et nous pouvons pénétrer dans les trois grottes, une par un long passage noir et étroit se terminant en cul-de-sac, une autre qui nous offre une voûte rocheuse au-dessus de la tête et des poissons multicolores sous les palmes et la troisième avec une ouverture lumineuse et des lianes suspendues…. C’est complètement… wow!!

The Caves (9)The Caves (7)The Caves (10)DCIM\100GOPRODCIM\100GOPROThe Caves (11)The Caves (18)

Oh que oui, ces deux plongées sont absolument à ne pas manquer! À cette matinée parfaite s’ajoute l’après-midi parfait dans la grande baie de The Bight sur Norman Island. L’eau est chaude et claire, une petite plage, les enfants surfent sur Paddle, on s’ouvre une noix de coco trouvée sur la plage et le tout se termine avec petits Rhum Punch et Pain Killer, les spécialités des BVI… Ahhh la belle vie!

Norman The Bight (9)Norman The Bight (15)Norman The Bight (7)Norman The Bight (11)Norman The Bight (5)Norman The Bight (10)Norman The Bight (18)Norman The Bight (24)Norman The Bight (6)Norman The Bight (8)

Plus qu’une journée à notre semaine de charter… on rentre tranquillement à Charlotte-Amalie mais faisons d’abord découvrir en route une autre de nos favorites : Lameshur Bay découverte la semaine dernière, avec ses eaux claires bordées de cailloux à explorer en kayak et paddle. Profitez-en les amoureux!

Great Lameshur (13)Great Lameshur (12)Great Lameshur (10)Great Lameshur (11)Great Lameshur (9)Great Lameshur (5)

Finalement le retour à Charlotte-Amalie où notre visite s’est pris une chambre à l’hôtel de Barbe Noir! Charlotte-Amalie, nous lui avions décerné un « Destination Coup de Cœur » à notre premier passage et elle nous séduit encore. C’est définitivement la plus belle ville des Antilles avec ses bâtiments, anciennement des entrepôts de pierre habillement transformés en galerie d’art, bijouteries luxueuses et boutiques souvenirs. Même sans souhaiter acheter, il est juste bon de simplement déambuler dans ses allées étroites agréablement ombragées. Mais la qualité des œuvres offertes ici nous feront ouvrir un peu trop les cordons de la bourse, on repart avec des souvenirs magnifiques. Ce que se sera beau dans notre maison!

Charlotte Amalie (4)Charlotte Amalie (19)Charlotte nav (1)Charlotte Amalie (13)Charlotte Amalie (10)Charlotte Amalie (23)Charlotte Amalie (22)Charlotte Amalie (27)Charlotte Amalie (18)Charlotte Amalie (6)Charlotte Amalie (21)Charlotte Amalie (7)Charlotte Amalie (24)Charlotte Amalie (25)Charlotte Amalie (26)Charlotte Amalie (16)Charlotte Amalie (31)Charlotte Amalie (30)

Alors au revoir Mylène et Olivier! Vous avez été une visite merveilleuse! Olivier tu nous a bien diverti avec tes plongeons matinaux quotidiens pour récupérer les maillots échappés à l’eau! Vous êtes partis et ça nous fait comme un gros vide dans le bateau, vous nous manquez déjà… On vous aime! Si le voyage se poursuivait, vous seriez à tout coup les bienvenus à bord!

Et pour terminer, un petit cadeau-montage de vos vacances avec nous… au prochain post! Besoin de plus d’internet pour ça! XXXXX

Category: 2014 : Haïti - Iles vierges  | Tags: ,  | 2 Comments
Après Ste-Croix, Oséo de retour dans les Vierges! Jan 28

Oséo est de retour dans les Iles Vierges! Nous sommes dans les Vierges américaines et, encore, c’est magnifique!

Buck Island (17)US Lameshure Bay (38)Cruz Bay Salomon Beach (2)

Au moment où nous avions décidé de mettre une croix sur notre Amérique centrale pour notre deuxième année de voyage, nous craignions le retour obligé par les mêmes îles, une répétition de l’an 1. Mais il n’en est aucunement ainsi. Depuis notre remontée de Grenade, nous avons presque toujours foulé de nouvelles routes, de nouvelles baies, de nouvelles îles. Nous sommes bien repassés par la Guadeloupe, la Martinique, Antigua…, mais nous y avons visité de nouveaux endroits, avons découvert des petits coins tout neufs, nous avons beaucoup plus profité des fonds marins par la plongée et la pêche et souvent, la météo plus clémente nous a fait adorer des endroits que les forts vents ou le roulis nous avait fait moins aimer. De nombreuses nouvelles îles se sont aussi ajoutées, des îles que nous n’avions pas prévu faire comme Nevis, St-Kitts, Saba, des merveilles, et maintenant Ste-Croix. Revenir sur nos pas aura finalement été une belle affaire et une nouvelle aventure!

Ste-Croix. Vous vous souvenez que nous avons quitté Saba pour une navigation par une nuit sans vent, à moteur. Quelle idée? Nous aurions en effet mieux aimé filer à voile. Mais voilà que le 20 janvier c’est l’anniversaire de notre capitaine et que l’an dernier, Capi a eu droit pour son anniversaire à la pire des journées de tout notre voyage, alors que nous étions entre les Bahamas et Haïti. Alors cette année, il était hors de question d’un deuxième anniversaire moche. Saba était splendide, mais on en avait fait le tour et le mouillage rouleur est bien le pire des scénarios pour notre Ron!

Bonne fête Capitaine! Le voilà après une nuit de navigation, pas tout à fait frais, mais bien dispo!

Nav Ste-CroixSt-Croix (2)

C’est donc à Ste-Croix, une île appartenant aux Iles Vierges Américaines, que ce sont fêtées les anniversaires de nos hommes à bord, car le 20 c’est Ronald qui vieillit d’un an, mais le 22, c’est notre mousse Julien!

Bonne fête Ronald! Un peu de fatigue après cette nuit à veiller, mais nous partons tous  à la découverte de Christianted pour y dénicher un joli resto parfait! Qu’on ne trouvera pas d’ailleurs, pas de petite cuisine charmante mais beaucoup de burger. C’est les USA!

St-Croix (3)St-Croix (8)St-Croix (13)St-Croix (20)St-Croix (22)St-Croix (28)

Puis au tour de Julien! Au menu : cartes et cadeaux au levé puis visites de la vielle ville de Christianted et ses bâtiments jaune soleil, diner de tacos et gâteau en après-midi dans un petit parc à côté du mouillage avec Rêve d’Océan. Bonne fête mon Ju, 10 ans!

St-Croix (30)St-Croix (33)St-Croix (37)St-Croix (43)St-Croix (48)St-Croix (36)St-Croix (42)St-Croix (38)

Government House, Tacos et Gateau!

St-Croix (49)St-Croix (50)St-Croix (57)St-Croix (63)St-Croix (67)St-Croix (69)

Comme il nous faut attendre la délivrance de notre permis pour la visite de Buck Island, une réserve marine, nous y allons pour un tour de l’île de Ste-Croix avec Rêve d’Océan. La plupart font le tour en jeep car parcourir la Dirt Road serait supposément un must ici. Nous nous contentons du Ford Explorer pour 8, le seul disponible. Un premier arrêt à Whim Estate Plantation, un très beau domaine, ancienne plantation de canne à sucre très bien préservé et restoré.

St-Croix (71)St-Croix (72)St-Croix (81)St-Croix (75)St-Croix (99)

Le sucre fut, comme pour bien d’autres îles des Antillles, l’activité presque unique au 18 et 19e siècle à Ste-Croix, soutenue par une main-d’œuvre esclave. Nous visitons sur le domaine la demeure de l’intendant, meublée de meubles anciens, les ateliers, une réplique d’une maison typique de Ste-Croix, la Nany’s House, très intéressante avec sa pièce unique divisé par de simples rideaux et qui pouvait pourtant logée une grande famille d’une douzaine de personnes. Aperçu des maisons qui pouvaient être celles de nos grands-parents il y a longtemps.

St-Croix (85)St-Croix (83)St-Croix (90)St-Croix (94)

Visite ensuite de Frederiksted, tout à l’ouest de l’île, qui offre un mouillage que nous aurions beaucoup aimé mouiller. La ville est accueillante et invite à déambuler tranquillement, à visiter l’atelier de ses artistes, profiter de la fraicheur du long parc longeant la mer.

St-Croix (107)St-Croix (100)St-Croix (103)St-Croix (101)St-Croix (117)St-Croix (119)St-Croix (120)St-Croix (123)St-Croix (121)St-Croix (113)

Puis pour clore ce tour de l’île, on se dirige vers la fameuse Dirt Road, bien installé dans notre Explorer! Et pour mettre de l’ambiance, une pluie torrentielle digne de toutes les Rain forest s’abat sur notre capot, inondant la route! On se sent peu confiant. Pour la première partie de la route, ça va, mais arrivés au cul-de-sac, ou plutôt à la mini-piste dans les arbres, bien pleine de boue… heu, non! Tout compte fait, on va laisser tomber la Dirt Road en Explorer!

St-Croix (127)St-Croix (129)St-Croix (126)

Ayant finalement en main notre permis pour Buck Island au jour 5, on lève finalement l’ancre pour une nuit à l’île-réserve. Réputée pour ses récifs, la plongée nous offre effectivement un décor impressionnant de corail. Abimé bien souvent, mais d’immenses constructions de corail haute de plusieurs mètres nous font nager dans un labyrinthe en compagnie de grands bancs de blue tang, de barracudas et, dans son château de corail, nous y verrons notre plus grande langouste jamais vu! Une géante! Mais on ne fait que regarder! WAHOOOO!!!!!!

Buck Island GP (3)Plongee Buck Island (9)Plongee Buck Island (11)Plongee Buck Island (1)Plongee Buck Island (12)Plongee Buck Island (5)Buck Island GP (7)Buck Island GP (6)

Ballade par le sentier qui mène au sommet de l’île. La vue y est magnifique et le sentier est amusant avec ses cactus en forme de cowboy!

Buck Island (14)Buck Island (31)Buck Island (29)Buck Island (23)Buck Island (5)Buck Island (37)Buck Island (38)

Départ le lendemain pour Lameshur Bay, dans les Iles vierges américaines. Trente miles plus tard, nous retrouvons la même impression de beauté et de tranquillité en retrouvant l’île de St-John, un immense parc naturel. Nos souvenirs des vierges n’étaient pas surévalués, c’est toujours aussi beau! La baie est magnifique, des eaux clairs aux milles nuances de bleu, brun et turquoise selon le fond de sable, de cailloux ou de coraux qu’elle recèle, la nature est sauvage et aride, cactus, rochers et arbustes habillent les montagnes. L’environnement est tout simplement invitant, invitant à la baignade, la plongée, la ballade en kayak, ce que nous ferons pendant nos trois jours ici après nos tâches matinales d’école, de lessive et de nettoyage.

US Lameshure Bay (2)US Lameshure Bay (11)US Lameshure Bay (43)US Lameshure Bay (12)US Lameshure Bay (14)US Lameshure Bay (22)US Lameshure Bay (29)US Lameshure Bay (32)

Voyez, nous avons découvert une Toute-Petite-Saba!

US Lameshure Bay (21)US Lameshure Bay (20)

Et finalement un dernier arrêt, avant d’aller cueillir notre visite à venir à Charlotte-Amalie, devant la jolie Solomon Beach. Nous en profitons pour nous rendre à Cruz Bay, la ville touristique de St-John. Touristique en effet, Happy Hour impressionnant, terrasses, ambiance. C’est bon!

Cruz Bay Salomon Beach (1)Cruz Bay Salomon Beach (3)Cruz Bay Salomon Beach (8)

Et nous voilà prêts pour notre visite : Mylou et Olivier, on vous attend (tout en roulant dans notre mouillage, beurk…)! En direct de Charlotte Amalie, jeudi 29 janvier!!!